Un commentateur des Hornets suspendu après avoir twitté une injure raciste

Les Charlotte Hornets ne pouvaient pas laisser passer ça.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Un commentateur des Hornets suspendu après avoir twitté une injure raciste

On ne sait pas encore quel sera son prochain boulot, mais ce qui est certain, c’est que John Focke (se prononce « foki ») pensera désormais toujours à bien relire ses tweets avant d’appuyer sur le bouton « envoyer ». Ce commentateur des Charlotte Hornets vient d’être suspendu en raison de ce tweet publié avant-hier :

John Focke tweet

Selon lui, ses doigts aurait malencontreusement pressé la lettre « i » au lieu de la lettre « u » et la lettre « r » au lieu de la lettre « t », si bien qu’au lieu d’écrire le mot « Nuggets », c’est le mot « Niggers » qui a honteusement été publié.

« Les Charlotte Hornets sont au courant du récent post sur les réseaux sociaux du commentateur John Focke. En tant qu’organisation, nous n’acceptons pas ce type de propos », ont déclaré les Hornets sur leur compte Twitter.

« John a été suspendu et nous allons enquêter sur tout cela avec beaucoup de minutie. »

Michael Jordan fait un don de 100 millions pour lutter contre le racisme

De son côté, John Focke s’est immédiatement excusé, expliquant qu’il s’agissait d’une « horrible erreur » de frappe. Il a tenu à préciser que c’était bien lui qui avait tapé toutes les lettres dans la précipitation et qu’il ne s’agissait pas d’un problème de correcteur automatique, ce qui pourrait laisser penser qu’il utilise ce terme couramment.

« J’ai fait une terrible erreur en essayant de twitter à propos du match Denver-Utah. Je ne sais pas comment j’ai pu mal taper ce mot, je n’avais (et je n’ai) aucune intention de jamais utiliser ce terme.

J’accepte la totale responsabilité de mes actes. Depuis que cela s’est produit, j’en suis malade. Je suis très sincèrement désolé de ce qui s’est passé et je m’excuse auprès de ceux que j’ai pu offenser. »

En tout état de cause, il est difficile de penser que John Focke a réellement eu l'intention de twitter une telle injure raciste, mais cela n'en fait pas moins quelque chose de hautement répréhensible. Reste à voir quelles suites les Charlotte Hornets donneront à tout cela.

Maudits soient les yeux fermés

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest