L’anecdote complètement dingue sur la façon dont Jusuf Nurkic a été repéré

Un agent bosnien a entendu parler du père de Jusuf Nurkic, un policier qui aurait assommé 14 hommes en même temps lors d’une bagarre.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
L’anecdote complètement dingue sur la façon dont Jusuf Nurkic a été repéré

C’est l’une des histoires les plus hallucinantes, les plus drôles et les plus invraisemblables de la NBA. Jusuf Nurkic, pivot brutal plein de touché, est arrivé au basket grâce à son père. Mais non pas parce que le paternel souhaitait mettre son fils à la balle orange. Oh que non. On est bien loin du parcours habituel. Parce qu’avant que le fiston soit repéré par des recruteurs, c’est le papa qui a donc fait parler de lui. Comme son fils, Hariz Nurkic est un sacré gabarit. 2,13 mètres et 180 kilos. Un policier de Tuzla, en Bosnie, qui s’est distingué en… tabassant 14 types à la fois.

Une information absolument folle qui a fait la UNE des journaux locaux. En lisant ça, Enes Trnovcevic, un agent sportif, a tenu à rencontrer l’individu à tous prix. Et il n’avait qu’une question en tête : « est-ce qu’il a un fils ? »

Trnovcevic s’est donc rendu à Tuzla, où il a fait la connaissance de Jusuf Nurkic, 14 ans. Le gamin n’avait jamais joué au basket. Mais il a quand même cru en lui et en son patrimoine génétique. Il l’a emmené en Slovénie, où le futur joueur NBA a appris les bases du jeu. Il a ensuite signé avec un club croate un peu plus tard. Deux ans après, il débarquait dans la grande ligue. Après un passage à Denver, le voilà titulaire à Portland. Son retour à la compétition après un an d'absence devrait d'ailleurs faire le plus grand bien aux Blazers.

Une anecdote vraiment dingue. Son père a-t-il vraiment assommé 14 mecs en même temps ? Difficile d’y croire… mais dans le doute, on préfère ne pas le remettre en question.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest