La parole est à Kawhi, quelle équipe va-t-il choisir ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Kawhi Leonard est la dernière grande star à ne pas avoir annoncé sa décision après l'ouverture de la free agency. Voici nos quatre hypothèses.

On savait que les choses bougeraient vite sur le front de la free agency. Pas qu'elles bougeraient aussi vite. La plupart des gros poissons ont déjà choisi leur destination. Kevin Durant et Kyrie Irving se sont même alliés pour faire des Brooklyn Nets une équipe incontournable à l'Est dans les années à venir. En ce qui concerne les All-Stars comme D'Angelo Russell, Nikola Vucevic ou Khris Middleton, le coup est parti vite également. En dehors d'une incertitude autour du trade de Jimmy Butler vers Miami, le gros du boulot a été fait. Il ne reste finalement qu'un crack à ne pas s'être encore prononcé. Le meilleur joueur NBA actuel, rien que ça : Kawhi Leonard.

"The Klaw" a patiemment observé le déroulé des événements des dernières heures. Peut-être en direct dans son canapé, peut-être en différé après l une partie de pêche avec Tonton Dennis. Et c'est à lui, maintenant, en tant que joueur dominant et déterminant - si ce qu'il a fait avec Toronto ne vous a pas convaincu il faut changer de sport - de prendre position et de chambouler un échiquier déjà pas mal chahuté.

Il y a une spécificité quasi-inédite dans ce dossier Kawhi Leonard. Absolument personne n'a accès à son cercle proche. Aucun journaliste ne peut se targuer d'avoir ses entrées dans le clan Leonard, ni la moindre source fiable gravitant autour de l'ancien joueur des Spurs. Ce n'est pas la première fois que la presse doit dénouer les fils du mystère avec un basketteur discret et énigmatique. Mais à chaque fois, une tendance se dégageait au moment où celui-ci devait choisir sa future destination. Bien malin qui peut dire aujourd'hui lequel des courtisans du MVP des Finales NBA empochera la mise. Le garçon est tellement taiseux et ses priorités tellement incertaines qu'on se prépare à tout.

On a quand même essayé de se pencher sur chacune de ces quatre possibilités, à la lumière des événements de la nuit dernière.

Kawhi Leonard reste à Toronto

Lorsque les Spurs l'ont envoyé à l'exact opposé climatique de l'endroit où il voulait aller, on s'est dit que Kawhi n'y ferait pas long feu. Un an de services professionnels et sérieux sans la moindre passion dans les yeux, puis un départ pour Los Angeles. Voilà ce que l'on envisageait. Raté ! Non seulement Leonard s'est (un peu) déridé, mais il a aussi été parfaitement géré au point de livrer le meilleur basket de sa vie. Résultat, avec la combinaison du bon travail des Raptors, du niveau surréaliste de l'intéressé et des pépins des Warriors en Finales, le voilà avec une deuxième bague au doigt et le statut d'icone éternelle dans l'Ontario.

C'est assez fou de se dire que malgré ça, le MVP des Finales 2014 et 2019 n'est absolument pas sûr de rester. Rares sont les joueurs de ce niveau à avoir décidé de changer de cadre après un tel sacre. Kawhi a-t-il envie d'être le premier ?

Les arguments : Aucune autre équipe ne respectera autant Kawhi Leonard et sa personnalité. S'il y a une ferveur folle autour des Raptors désormais, il semble encore possible d'y connaître une certaine quiétude. D'autant qu'avec ce qu'il a accompli, les critiques seront forcément moins féroces qu'ailleurs si les choses se passent moins bien en 2020. A Toronto, il est aussi certain d'être le joueur le plus important et celui qui aura le ballon dans les mains dans les moments-clés. L'osmose avec ses coéquipiers existe et il n'aura pas à s'adapter à de nouveaux partenaires. Un exercice toujours périlleux pour quelqu'un d'aussi réservé.

Enfin, Masai Ujiri semble prêt à lui offrir un contrat court, pour lui permettre d'accéder à son souhait de retour à la maison dans un délai raisonnable, une fois le titre de champion défendu en 2019-2020. Cette flexibilité des Raptors est aussi un atout pour eux, là où Lakers, Clippers et Knicks ont pour projet de le verrouiller sur plusieurs années.

Les indices : On parle de Kawhi Leonard, donc il ne faut rien sur-interpréter. Essayons tout de même. Tonton Dennis a paru d'accord avec la foule qui réclamait le retour de Kawhi pour plusieurs années lors de la parade. Quelle que soit son influence sur la décision de son neveu, on sait que Kawhi l'écoute. S'il lui fait comprendre qu'une prolongation à Toronto est la meilleure chose à faire, peut-être le fera-t-il.

Indice négatif ce coup-ci : il a été aperçu en train d'acheter des cartons de déménagement il y a quelques jours dans un magasin spécialisé.

Probabilité : 40%

Lire la suite