111 CLE
133 ATL
100 DEN
98 GSW
120 OKC
131 SAC
115 LAC
112 HOU

David Robinson sur Kawhi Leonard : “Un gars difficile à comprendre”

BasketSessionPar BasketSession Publié

On savait que Kawhi Leonard était un taiseux, mais en écoutant David Robinson, on comprend mieux comment la situation a pourri avec les Spurs.

Kawhi Leonard n’a jamais été un grand communiquant. Ce qui a contribué à faire de toute cette saga cette année avec les San Antonio Spurs et de son arrivée aux Toronto Raptors l’un des plus gros mystères de la NBA. Et une frustration énorme pour toute la Spurs Nation. A commencer par David Robinson.

L’icône des San Antonio Spurs discutait avec Rachel Nichols dans The Jump de cette embrouille.

“C’est l’une des situations les plus bizarres que je pense avoir vue depuis que je suis dans le monde du basket pro. C’est un gars difficile à comprendre, c’est un gars difficile à lire. A San Antonio, on a la réputation de prendre soin des joueurs, presque trop, puisque les gens nous critiquent pour reposer les joueurs. Et là tout d’un coup, on a un gars qui dit qu’il ressent trop de pression (de l’équipe) pour jouer. Ce qui est dur. Que voulez-vous faire ? De manière générale, nous ne prenons pas de risque avec la santé des joueurs.”

Et quand Nichols demande à David Robinson s’il a réussi à contacter Kawhi Leonard, le Hall-of-Famer ne peut s’empêcher de blaguer, avant de révéler qu’il a tenté de le contacter à plusieurs reprises :

“Est-ce que qu’une seule personne a réussi à parler à Kawhi sur ce sujet ? (...)

C’est un gars difficile, il est très réservé. Je l’ai contacté plusieurs fois et je n’ai tout simplement jamais eu de réponse.”

Sans faire de la psychologie de comptoir, on comprend très bien en écoutant David Robinson comment la situation a pu se dégrader si vite entre Kawhi Leonard et les San Antonio Spurs. Difficile de recoller des morceaux quand absolument aucune communication n’est possible :

“Je pense que depuis qu’il est arrivé à San Antonio, je n’ai pu parler avec lui que quelques fois, et je peux compter sur les doigts d’une seule main le nombre de mots qu’il m’a réellement dits. Donc c’est juste un gars très silencieux et je pense que c’est ça qui a rendu tout ça difficile, que ça a empêché les deux parties de vraiment se comprendre pendant tout ce process.”

C’est maintenant trop tard pour se comprendre de toute façon. Les San Antonio Spurs ont réussi à passer à autre chose en réalisant un trade plutôt satisfaisant en termes de contreparties, avec notamment la venue de DeMar DeRozan. Kawhi Leonard, lui, pourra choisir l’été prochain où il jouera. Les Toronto Raptors devront trouver le moyen de communiquer un peu plus avec lui s’ils veulent le convaincre de rester plus d’une saison.