Kevin Durant : « Je suis prêt à relever tous les défis »

Kevin Durant et Russell Westbrook sont confiants avant la saison à venir. Les deux stars du Thunder ne manquent pas d'ambition.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Durant : « Je suis prêt à relever tous les défis »
Le Media Day marque d’une certaine manière la fin des vacances et l’aube d’une nouvelle saison NBA. L’occasion de faire le point sur les capacités de chaque équipe et les objectifs à venir. Pour le Thunder de Kevin Durant et Russell Westbrook, le titre est évidemment l’unique but de l’année. Certains observateurs auraient pourtant tendance à placer la formation d’Oklahoma City un cran en dessous des plus gros favoris pour le titre. En effet, après avoir perdu James Harden l’an dernier puis Kevin Martin cet été, le Thunder ne dispose plus d’un pur sixième homme attitré (Dorell Wright fut un temps convoité mais il a finalement signé à Portland). Pour autant, « Durantula » estime que  son équipe n’a pas régressé :
« Ces trucs-là (le fait que le Thunder serait « moins fort »), ça vient de l’extérieur, des fans qui ne regardent que ESPN. Cela ne vient pas de chez nous », explique Kevin Durant. « Le plus important, c’est tout ce qui vient du groupe. Nous avons le sentiment d’être en bonne position et c’est ça qui est essentiel. »
En fait, le vrai changement, c’est que depuis le départ de James Harden, le Thunder semble prêt à s’appuyer sur deux superstars capables de faire la différence en attaque – Durant et Westbrook évidemment. Autour, Serge Ibaka doit encore franchir un cap au scoring et les jeunes Jeremy Lamb, Reggie Jackson voire Perry Jones devraient se révéler.
« Depuis que James Harden est parti, tout le monde pense que nous devons combler un vide (un scoreur en sortie de banc). Mais ce n’est pas vrai, nous n’avons pas besoin de ça. Nous avons une super équipe, si chacun fait son job, ça devrait rouler », assure Russell Westbrook.
Le Thunder est sûrement un peu moins attendu, et tant mieux pour Kevin Durant et ses gus. La franchise se basera donc principalement sur ses deux « top-10 player » pour retrouver les finales NBA. Si Russ et Durant restent en forme, il ne fait aucun doute qu’OKC sera bien placé lors des prochains playoffs. L’équipe doit simplement continuer son évolution :
« On doit mieux fonctionner en tant qu’équipe », raconte le vétéran Nick Collison. On ne peut pas simplement se reposer sur leur talent, c’est trop dur, surtout en playoffs. »
Le Thunder grandit et une meilleure application des systèmes en attaque, une meilleure compréhension du jeu de chacun des jeunes joueurs de l’effectif contribueront à porter la franchise encore plus loin. Si Oklahoma n’a certes pas recruté, les cadres de l’équipe ont tous acquis une année d’expérience supplémentaire.
« Je suis plus excité, je suis plus expérimenté et j’appréhende d’une manière différente mon rôle de leader. J’ai traversé toutes les situations donc je suis prêt à relever tous les défis », assure KD.
Le deuxième meilleur joueur de la ligue faisait part de son agacement « d’être toujours second » dans Sports Illustrated au printemps dernier. On peut donc s’attendre à une très, très grosse saison de la part de Kevin Durant. Histoire de mettre la NBA à ses pieds pour la première fois ?
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest