- WAS
- BOS
- PHI
- BKN
- IND
- MIL
- CLE
- NYK
- CHA
- DET
- MEM
- POR
- NOP
- OKC
- DAL
- ATL
- UTA
- MIA
- SAC
- MIN

Les Warriors démentent avoir pris partie en faveur de Kevin Durant

BasketSessionPar BasketSession Publié

Joe Lacob, le propriétaire des Warriors, dément la notion selon laquelle l'équipe aurait fait un choix entre Draymond Green et Kevin Durant.

Il fut un temps où Draymond Green insultait Steve Kerr dans le vestiaire, se chauffant avec son coach au point d'être tout proche d'en venir aux mains. Et pourtant, les Golden State Warriors ne l'ont pas suspendu. Alors imaginez la stupéfaction de l'intérieur All-Star quand il a appris qu'il était sanctionné pour une rencontre sans solde juste après s'être brouillé avec Kevin Durant. L'incident qui a eu lieu dans le vestiaire du Staples Center juste après une défaite contre les Los Angeles Clippers était-il beaucoup plus grave que celui dans le locker du Oklahoma City Thunder ? Ce simple fait a fait naître des théories comme quoi les Dubs protégeraient KD (hypothèse que nous partageons au passage). Joe Lacob, l'excentrique propriétaire de la franchise, dément.

"J'ai lu et entendu tout ce qui a été dit sur le sujet. Que nous avons choisi une personne plutôt qu'une autre. Ce n'est pas du tout le cas. Ce n'est pas le but. Quel que soit l'employé, il y a des comportements qui sont attendus. Draymond a dépassé les limites. Et il le comprend. J'ai échangé des SMS avec lui et il comprend."

Draymond Green aurait insulté plusieurs fois Kevin Durant tout en évoquant la free agency à venir de l'ailier All-Star.