Kevin Garnett : « J’emmènerai mes souvenirs de Boston avec moi dans ma tombe »

Kevin Garnett a donné son sentiment sur l’avenir de Boston et sur la place de ce club dans son cœur.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Garnett : « J’emmènerai mes souvenirs de Boston avec moi dans ma tombe »
A mesure que les semaines passent, tous les joueurs commencent à être un peu anxieux à l’idée que la saison reprenne. Entre objectifs collectifs et personnels, chacun à ses propres attentes et nombreux sont ceux qui attendent avec impatience tel ou tel match pour des raisons bien précises. Pour Kevin Garnett, bien entendu, c’est celui de son retour dans la salle des Boston Celtics qui devrait être le plus riche en émotions.
« Ça devrait être comme lorsque j’étais retourné à Minnesota pour la première fois, je m’attends à ce que ça soit particulièrement touchant », a-t-il confié durant sa tournée en Chine.   « Je n’oublierai jamais mes années à Boston. J’emmènerai ces souvenirs avec moi dans ma tombe. »
Forcément, les questions concernant son ancien club devraient continuer d’abonder à chacune de ses sorties face à la presse et il a donné des réponses plutôt intéressantes concernant ses anciens coéquipiers. Il a notamment expliqué qu’il avait tenu à leur parler avant de partir et qu’ils restaient toujours en contact.
« Je leur ai expliqué que c’était simplement une décision de business et qu’ils seraient pour toujours avec moi. S’ils ont besoin de quoi que ce soit, je serai là pour eux. J’ai appris que Jared (Sullinger) avait eu quelques problèmes, donc je l’ai appelé pour m’assurer qu'il allait bien. Pareil pour Rondo, je prends de ses nouvelles parce que je sais qu’il se prépare pour la saison. »
Au sujet de Rajon Rondo, d’ailleurs, Kevin Garnett a confié qu’il pensait avoir pu lui apprendre pas mal de choses sur le leadership en le poussant à être un exemple pour les autres.
« Ce n’est pas tant ce que tu dis qui compte, c’est surtout ce que tu fais. »
Par ailleurs, il a réaffirmé qu’il pensait que Rondo avait tout ce qu’il fallait pour porter les Boston Celtics sur ses épaules et les remettre sur la bonne voie.
« Je suis sûr qu’il va les pousser et les rendre meilleurs. Danny Ainge et lui vont s’assurer de ça. Cette franchise est habituée à gagner. Ils ont un nouveau coach et un nouveau système mais je pense que ça va être un plus pour eux. Je ne leur souhaite que de bonnes choses. »
Du moins, jusqu’au premier entre-deux du premier Boston-Brooklyn. Parce qu’une fois que la balle est en l’air, on sait que Kevin Garnett n’est pas du genre à faire ami-ami avec qui que ce soit.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest