Kevin Garnett raconte comment Tim Duncan faisait du trashtalk

Si Kevin Garnett est réputé pour ses joutes verbales sur les parquets, il n’a jamais su rentrer dans la tête de Tim Duncan, l’un de ses plus redoutables adversaires.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Garnett raconte comment Tim Duncan faisait du trashtalk

Les duels entre Tim Duncan et Kevin Garnett étaient explosifs au début des années 2000. Même s’ils tournaient quasiment toujours à l’avantage de l’intérieur des San Antonio Spurs. Déjà parce qu’il était plus fort, même si les deux seront bientôt intronisés ensembles au Hall Of Fame, et surtout parce que son équipe était supérieur à celle de KG. Mais entre les deux, il y avait match. Et comme toujours, Garnett ne pouvait s’empêcher de chambrer, de piquer, de provoquer. Sauf qu’il révèle que Duncan était aussi du genre à faire du trashtalking... mais d’une manière complètement différente. Il raconte lors de son passage au sein du podcast de Stephen Jackson et Matt Barnes.

« Les gens ne le voyaient pas parler parce qu’il ne faisait pas de phrase. Tim te balançait des ‘je t’ai eu’ des ‘ouh’, ‘bien essayé’. Que des trucs subtils. Pas de truc hardcore ou de gangstas. Que des merdes subtiles qui te remettaient à ta place. Mais ce qui m’énervait le plus c’est le fait que le trashtalk ne l’atteignait pas. Et c’est là où j’ai abandonné le trashtalking avec Timmy. Parce qu’il ne répondait pas. »

Et pourtant, Kevin Garnett est allé loin dans la provocation avec Tim Duncan. En lui souhaitant par exemple une joyeuse fête des mères alors que la maman du joueur des Spurs est décédée. Duncan s’est énervé une seule fois. Mais KG ne s’en prenait pas à lui mais à… Tony Parker. Au début de la carrière du Français. C’est l’une des rares fois où Timmy est intervenu pour calmer Garnett.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest