Kevin Love raconte sa décision de s’ouvrir sur ses problèmes de santé mentale

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kevin Love a contribué à faire avancer la réflexion sur les problèmes de santé mentale. Mais s’ouvrir a été compliqué pour lui.

En mars dernier, Kevin Love a raconté, pour The Players’ Tribune, être victime de crises de panique. Depuis, avec DeMar DeRozan qui avait évoqué publiquement ses épisodes dépressifs, l’ailier-fort des Cleveland Cavaliers oeuvre pour que les problèmes de santé mentale soit mieux pris en compte et moins stigmatisés.

Mais ça n’a clairement pas été facile pour lui de se livrer. C’est ce qu’il a expliqué dans l’épisode de The Shop sur HBO auquel il vient de participer. Les crises de panique et la dépression qu’il a affrontées lors de la saison 2017-18 ont été selon lui « le point le plus bas » de sa vie. Et à chaque fois qu’il était confronté à ces sujets, il essayait de détourner l’attention, d’esquiver :

« Je détournais l’attention parce que je ne voulais pas que quiconque sache. Il y a tellement de stigmatisation sur le sujet. Mais maintenant j’ai ce dicton ‘ce n’est qu’en admettant qui on est que l’on obtient ce qu’on veut’. Donc j’ai abattu toutes mes cartes et dit ‘Voilà ce que tu as’. 

Mais pendant cette période - jusqu’à ce que vous puissiez admettre ce qui se passe réellement - vous êtes tellement au fond du trou que vous avez que c’est comme si vous aviez des oeillères. Je me suis dis ‘Je ne veux pas que qui que ce soit d’autre raconte mon histoire’. »