Kobe Bryant est fan de Durant, Westbrook et Harden

A 34 ans et avec 17 saisons NBA au compteur, Kobe Bryant est bien placé pour témoigner de l'évolution de la NBA depuis ses débuts dans la grande ligue.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant est fan de Durant, Westbrook et Harden
Kobe Bryant a débuté sa carrière en 1996, 17 années dans la ligue qui lui ont permis de se rendre compte de l'évolution de la NBA, dans une des périodes où le jeu a le plus changé.
"Ça joue beaucoup plus petit. Le style de jeu que tout le monde joue est plus espacé et le jeu de position est minimisé. Quand je suis arrivé dans la ligue, c'était vraiment différent. Il y avait toujours Ewing. Il y avait toujours Olajuwon. Vous aviez Shaq, Alonzo Mourning, David Robinson. Ce sont cinq 7-footers qui me viennent à l'esprit spontanément comme ça. Je ne peut vous sortir cinq 7-footers qui me viendraient spontanément à l'esprit aujourd'hui. C'est impressionnant."
En tant que joueur d'expérience de la NBA, Kobe Bryant a désormais le droit aux questions sur les jeunes joueurs de la ligue. Quels sont ceux qu'il apprécie le plus ?
"Il y en a quelques-uns. J'aime beaucoup KD (Kevin Durant), ce qu'il fait, comment il joue et sa manière de travailler. Il y a d'autres jeunes joueurs que j'apprécie, Westbrook en fait partie et il se trouve qu'ils sont dans la même équipe. James Harden, qui est maintenant à Houston et Carmelo Anthony avec qui j'ai une relation de longue date. Mais en général, les joueurs qui se blessent et sont au plus bas : David Lee par exemple. J'ai senti que ça faisait partie de mes devoirs de le contacter et de m'assurer qu'il allait bien. Harrison Barnes, il est comme un petit frère pour moi. Il y a des gars dans cette ligue qui ont vraiment besoin qu'on prenne soin d'eux et qu'on les guide dans la bonne direction."
Un Kobe Bryant qui apparaît comme un grand frère dans ses déclarations alors qu'il avait écrit sur Facebook qu'il préférait être vu comme un "winner plutôt qu'être considéré comme un bon coéquipier". Il a expliqué qu'il préférait avoir gagné des titres en s'étant "poussés les uns les autres" avec ses coéquipiers plutôt que d'avoir joué dans une bande d'amis qui atteint les finales NBA et qui perd. "Quelque chose qui se produit tout le temps", explique-t-il. L'esprit de compétition, c'est ce qui a toujours poussé le Black Mamba à avancer. Un esprit de compétition qui va au-delà du basket mais qu'il n'applique pas dans tous les domaines.
"Je dirais que je n'essaierais pas de rentrer en compétition dans quelque chose où je ne suis pas bon. Par exemple, si vous êtes un grand joueur de ping-pong, je sais que je suis moyen. Et si je vous vois jouer, je me dis, "Il va me botter les fesses", je ne vais pas jouer contre vous. Je ne le ferai pas. Je ne vais pas non plus passer du temps à essayer de déterminer comment je pourrais vous battre. J'ai d'autres choses auxquelles penser. Je joue sur mes forces."
Via ESPN.
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest