97 CLE
108 MIA
124 MIL
115 CHI
132 NOP
127 LAC
106 NYK
103 DAL
128 PHO
112 ATL
101 DEN
93 BKN

Kristaps Porzingis, 20 mois plus tard

N.SPar N.SPublié

20 mois après sa rupture des ligaments croisés, Kristaps Porzingis a enfin pu retrouver les parquets NBA. Avec une performance plutôt bonne contre Detroit

En attendant l'ouverture de la saison régulière qui aura lieu le 22 octobre, la pré-saison nous sert d'amuse-gueule. C'est également l'occasion de voir les premiers pas de nombreux joueurs attendus. Pour sa seconde sortie, le très observé Zion a tout cassé et il y avait dans le même temps la rentrée de celui qu'on avait plus vu sur un terrain depuis près de deux ans. Transféré aux Mavericks en février dernier, Kristaps Porzingis a enfin pu rejouer au basket ! 20 mois exactement après sa rupture du ligament croisé survenu alors qu'il appartenait encore aux Knicks. Et pour sa première, le Letton de 2,21m a rendu une belle copie compte tenu du contexte : 18 points, 7 rebonds en 19 minutes. Le glouton a même trouvé le moyen de prendre 18 tirs pour sept réussites, dont sept tentatives derrière l'arc. Pas étonnant quand on est resté sur le côté aussi longtemps à tout juste 24 ans.

Un début de complicité avec Luka Doncic

Pour ce qui est du joueur, Kristaps Porzingis n'a pas changé d'un pouce. Tir de loin, voir de très loin, la plupart du temps sur des pick and pop, une mobilité exceptionnelle pour quelqu'un d'aussi grand. Il va évidemment se régler et reprendre le rythme. Mais question visuel, il court et se déplace comme s'il ne s'était rien passé. Surtout, il ne semble pas avoir peur, chose qui a par exemple pourri la première partie de saison dernière de Gordon Hayward. On attendait aussi de voir sa complicité avec Luka Doncic. Elle s'est surtout vue en seconde période. Les deux joyaux se sont beaucoup cherchés, d'un côté comme de l'autre (bon quand même plus Doncic pour Porzingis).

https://twitter.com/DallasMavsFr/status/1182091169246973953?s=20

On a même eu droit à leur premier alley-oop en toute fin de rencontre. Le Slovène boucle par ailleurs l'affaire avec 21 points, 8 rebonds et 5 passes. Dans un rôle de 6e homme, Tim Hardaway Jr a été assez propre avec 17 points et surtout 6/10 aux tirs, lui qui a quand même tendance à dégainer n'importe comment. Pour la petite histoire, Dallas a néanmoins perdu face aux Detroit Pistons. Et malheureusement pour nous Français, Sekou Doumbouya n'est rentré qu'une seule petite minute...