Les Spurs sortent les Rockets grâce à un excellent LaMarcus Aldridge

BasketSessionPar BasketSession Publié

L'intérieur de San Antonio a parfaitement pris le relais de Kawhi Leonard, blessé, pour porter son équipe vers une très large victoire et la qualification.

Pour la première fois de sa carrière, LaMarcus Aldridge va goûter à la saveur des finales de Conférence. Et l'autre All-Star des San Antonio Spurs n'est pas étranger à cette qualification, validée cette nuit par une large victoire sur les Houston Rockets. Il était même au cœur du succès des siens. Auteur de 34 points et 12 rebonds, il a haussé son niveau de jeu pour propulser les siens vers le prochain tour. Et le timing ne pouvait être meilleur. En effet, les éperons avaient bien besoin d'un joueur capable de prendre le relais de Kawhi Leonard, out en raison d'une blessure à la cheville. Aldridge a donc répondu présent.

"Il a vraiment haussé son niveau de jeu", félicitait son coach Gregg Popovich. "Il a demandé le ballon, il s'est mis en bonne position... il a été merveilleux aux rebonds et il a très bien fait tourner la balle."

En six campagnes de playoffs, LaMarcus Aldridge a déjà sorti plusieurs très gros cartons. Mais il a souvent eu cette manie de performer très tôt dans une série puis de baisser le pied. Avec San Antonio, c'est même encore pire. Le joueur est parfois invisible. Pas cette fois-ci. Cette nuit, il a pleinement assumé son statut.

James Harden ne peut pas en dire autant. Le candidat au MVP, limité par une blessure à la cheville depuis le premier tour, a déçu. Il a donc terminé avec 10 points à 2/11 aux tirs. Il a distribué 7 passes décisives, certes, mais il a aussi perdu 6 ballons. Bref, il n'était pas dedans. Mais à défaut de tenir son rang, il a lui assumé la faute.

"Je suis entièrement responsable de cette défaite. Des deux côtés du parquet. C'est difficile de perdre à la maison une rencontre cruciale de cette manière. Mais il faut aller de l'avant", commentait le barbu.

Inexistants, les Houston Rockets sont passés complètement à côté lors du match le plus important de la saison. Un indicateur des forces mentales du groupe de Mike D'Antoni... Les Texans sont encore un cran en-dessous des candidats pour le titre. Et plusieurs tons en-dessous des Golden State Warriors. D'ailleurs, pour les San Antonio Spurs, le prochain défi s'annonce immense. En battant Houston, SA a validé son ticket pour les finales de Conférences. Ils y retrouveront donc Stephen Curry et sa bande, toujours invaincus en playoffs.