MVP : LeBron James a un favori et ce n’est pas James Harden

MVP : LeBron James a un favori et ce n’est pas James Harden

LeBron James est en train de réaliser une saison inédite dans l'histoire de la grande ligue. Et c'est pour cette raison qu'il ne voterait pas pour James Harden pour le trophée de MVP.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Ça semble couru d’avance : James Harden sera le prochain MVP de la NBA. Tout le monde s’accorde à faire du meilleur joueur offensif que son coach ait jamais vu le grandissime favori. Tout le monde ou presque. LeBron James n’est pas de cet avis. Pour l’ailier des Cleveland Cavaliers, le MVP de la saison 2017-18 devrait être… LeBron James.

« Je voterais pour moi », a déclaré le King à The Associated Press. « L’ensemble de mon oeuvre, la façon dont je le fais, ce qui s’est passé avec notre équipe tout le long de l’année, toutes ces blessures et les choses de ce genre qu’on a eues, les gars qui arrivent et qui partent, être capable de maintenir l’équipe à flot, je voterais définitivement pour moi. »

En même temps, même si la saison de James Harden est monstrueuse, celle de LeBron James l’est également. De 2008 à 2013, quand il a remporté 4 trophées de MVP en 5 ans, il tournait à 27,8 pts à 52%, 7,6 rbds et 7,3 pds. Cette saison, il cumule 27,4 pts à 55%, 8,6 rdds et 9,1 pds. Des stats totalement folles en elles-mêmes.

Avant les saisons de déglingos de James Harden et Russell Westbrook l’an passé, seul un joueur avait réussi à tourner à 27 pts, 9 pds et 8 rbds. Oscar Robertson, qui l’a fait 5 ans de suite. Les deux anciens d’OKC ne devraient pas y arriver cette année. Pas assez de rebonds pour Harden, pas assez de points pour Westbrook. Bref, trois joueurs y sont parvenus.

Mais ce qui rend l’abattage de LeBron si exceptionnel cette année, c’est que ces trois joueurs l’ont fait quand ils étaient dans leur vingtaine et quelques. LBJ a 33 ans et, surtout, c’est sa 15ème saison ! Selon toute logique, il devrait commencer à voir sa production diminuer drastiquement. Au lieu de ça, il est en train de défoncer tous les standards de ce qu’est censé accomplir un grand joueur dans sa 15ème année.

« A ce stade ma carrière, j’essaie juste de briser le schéma traditionnel, de changer la manière dont on présente les gars qui sont dans leur 15ème année en NBA. (…) J’essaie de faire des choses qui n’ont jamais été faites auparavant. C’est fou, parce que ce n’est pas quelque chose que je cherche à faire particulièrement. C’est juste que ça se passe comme ça. J’entraîne simplement mon corps et mon esprit et je vais jouer et je regarde ce qui se passe. 

(…) De toute évidence, j’ai eu des saisons incroyables auparavant, mais comme je l’ai dit : cette année, c’est le meilleur niveau auquel je peux jouer, d’un point de vue joueur de basketball dans sa globalité. »

Est-ce que ce sera suffisant pour convaincre les votants pour le MVP ? Pas sûr tant James Harden semble faire l’unanimité. Mais ça devrait encore plus compter qu’un éventuel 5ème trophée de MVP pour déterminer sa place dans l’histoire.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest