Les Boston Celtics à la recherche d’un scoreur

La reconstruction se poursuit aux Boston Celtics où l'on espère désormais mettre la main sur un gros scoreur lors du prochain marché des free agent.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Boston Celtics à la recherche d’un scoreur
Encore trop tendres pour espérer rivaliser en playoffs avec une formation aussi armée que les Cleveland Cavaliers, les Boston Celtics peuvent toutefois se satisfaire d’une deuxième partie de saison encourageante à l’issue de laquelle ils ont renoué avec la postseason. De quoi aborder l’avenir avec davantage d’espoir pour une franchise en reconstruction qui espère désormais franchir un nouveau cap en recrutant un joueur majeur lors de la free agency.
« Nous allons suivre tous les joueurs que nous pensons assez importants pour apporter davantage de talent à l’équipe. a-t-il tout simplement indiqué à MassLive.com lors des traditionnelles interviews de fin de saison. « Ce qui veut dire que nous devrons être bons car nous avons déjà de bons joueurs. Nous allons donc cibler tous les grands noms de la liste et nous verrons ce qui arrivera. »
Pour le GM des Celtics, il s’agit surtout de mettre la main sur un scoreur susceptible de prendre ses responsabilités dans les moments chauds.
« On parle souvent de joueurs transcendants ou de stars mais je pense que le plus difficile à trouver dans cette ligue, c’est un joueur capable de scorer dans le quatrième quart temps. Un scoreur qui marque dans les six dernières minutes. Un créateur offensif. En général, les systèmes offensifs ne permettent plus de marquer de paniers dans ces moments. Et le plus souvent, c’est là qu’interviennent les individualités et les talents. Donc je pense que ça reste notre priorité. Quelle que soit la position, ce type de joueur est difficile à trouver. Je pense qu’Isaiah est notre meilleur joueur dans ce domaine actuellement. Ce serait bien d’en trouver encore un ou deux avant le coup d’envoi de la saison et idéalement, à d’autres positions.
Avec une marge salariale de 20 millions de dollars et avec la future explosion du salary cap, les Boston Celtics auront des arguments à faire valoir sur le prochain marché des free agent. Reste désormais à voir si Danny Ainge saura trouver les mots pour convaincre un gros poisson de rejoindre la « Green Army ».
« Tout dépend de qui sera disponible et de qui nous pouvons obtenir. Nous n’avons jamais eu de marge au niveau salarial dans l’histoire des Celtics, en tout cas depuis que je suis ici. Donc il nous faudra l’utiliser à bon escient. Nous ne pouvons pas dépenser cet argent simplement parce que nous l’avons à disposition. »
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest