Les Lakers veulent un troisième max, fausse bonne idée ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Los Angeles Lakers tiennent à créer de l’espace sous le Cap pour ajouter un troisième joueur au maximum. Attention au piège.

Sur le papier, avoir le plus de superstars possibles était l’une des clés pour aller chercher le titre au cours des dernières années. Si les meilleurs joueurs de la ligue arrivent à s’entendre sur le terrain, c’est l’assurance de pouvoir aller loin, très loin. Et de viser grand, très grand. LeBron James en connaît un rayon sur le sujet. Il a partagé la gonfle avec Dwyane Wade et Chris Bosh au Miami Heat. Puis Kyrie Irving et Kevin Love aux Cleveland Cavaliers. Puis Kyle Kuzma et Lonzo Ball aux Los Angeles Lakers… oups. Pour la première fois depuis presque dix ans, le King n’a pas été entouré de joueurs All-Stars.

C’était la priorité absolue de l’intersaison pour les Angelenos. Ils ont donc récupéré Anthony Davis aux New Orleans Pelicans. Mais ils ne veulent pas s’arrêter là. Selon ESPN, les dirigeants chercheraient à tout prix à se séparer de trois des cinq joueurs encore sous contrat – Mo Wagner, Isaac Bonga et Jemerrio Jones – pour libérer suffisamment d’espace sous le Cap dans l’optique d’ajouter un contrat max supplémentaire.

Nous ne sommes pas convaincus. Avoir plus d’argent pour recruter, ça, OK. Mais ça dépend de l’utilisation. Il n’y a que Kawhi Leonard qui vaut le coup à nos yeux, pour un troisième max. Et on ne voit vraiment pas pourquoi le champion NBA irait jouer aux Lakers avec deux autres « alpha dogs ». Kemba Walker, Jimmy Butler, Kyrie Irving… ça nous intéresse moins. Selon nous, il est plus intéressant d’entourer LeBron et A.D. avec trois ou quatre très bons vétérans que de signer une superstar de plus pour ensuite se retrouver une masse salariale complètement bouchée.

Des vétérans prêts à prendre le minimum pour une bague, ça se trouve. Mais un ou deux. Pas huit. Si les Los Angeles Lakers signent un troisième joueur au max, le reste de l’effectif sera quasiment que de deals au minimum. Alors qu’avec cet argent ils pourraient viser des Patrick Beverley, Darren Collison, Avery Bradley, Danny Green, Wayne Ellington, Nerlens Noel (Klutch Sports), George Hill, Trevor Ariza ou Reggie Bullock. Des joueurs moins chers qui seraient idéaux au côté de James et Davis.