Les mots forts et justes de Doc Rivers après la folie du Capitole

Le monde a été choqué par les événements qui se sont déroulés à Washington mercredi. Doc Rivers a été l'un des plus pertinents sur le sujet.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les mots forts et justes de Doc Rivers après la folie du Capitole

Ce qui s'est passé mercredi à Washington n'a rien à voir avec le basket, bien sûr. Mais comment cela ne pourrait-il pas toucher les acteurs de la NBA, majoritairement impliqués jusqu'au bout des ongles dans la lutte sociale et politique qui se déroule aux Etats-Unis depuis de longs mois ? Comme au plus fort du mouvement Black Lives Matter, lorsqu'il avait eu des mots très forts et très justes après la mort de George Floyd notamment, Doc Rivers est monté au créneau.

Le head coach des Philadelphie Sixers affrontait justement Washington, mais heureusement pas dans la capitale fédérale. Les événements qui s'y sont produits - des partisans de Donald Trump se sont introduits au Capitole, drapeaux confédérés et accoutrements néo-nazis à l'appui - ont évidemment choqué Rivers.

"Je vais le dire parce que je pense que les gens  veulent que ce soit dit. Est-ce que vous imaginez une seconde ce qui se serait produit si c'était des gens noirs qui avaient envahi le Capitole ? Pour moi, ces images valent mille mots. On n'a pas vu de chiens policiers lâchés sur les gens, de matraques utilisées pour frapper... Ces personnes ont été escortées paisiblement hors du Capitole. Cela montre bien qu'il est possible de disperser une foule sans violence.

C'est un triste jour pour notre pays. Le monde a vu ça. C'est une partie de ce que nous sommes et il nous faut résoudre ce problème", a expliqué Doc Rivers dans des propos captés par ESPN.

Plusieurs équipes ont hésité à jouer tant certains n'avaient pas le coeur à ça, mais toutes les rencontres de la nuit se sont bien déroulées dans leur intégralité. Doc Rivers et ses hommes se sont eux imposés face aux Wizards, malgré les 60 points de Bradley Beal.

CQFR : Philly ne s'arrête plus, Beal et Hayward en feu, Pritchard est clutch !

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest