Les trois joueurs les plus clutch de la NBA présents en Finales ?

Une étude statistique révèle que les trois joueurs les plus clutch de la ligue selon certains critères ont de bonnes chances de se retrouver en Finales NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Les trois joueurs les plus clutch de la NBA présents en Finales ?

Il n'est pas toujours facile de déterminer ce qui rend un joueur NBA clutch. Doit-on uniquement compter les game winners ? Faut-il étendre l'analyse jusqu'au début du money time ? Et faut-il aussi inclure les actions défensives ? Les études pour déterminer cette caractéristique chez un joueur sont nombreuses. Celle utilisée par Tom Haberstroh de NBC Sports, se concentre sur un indice qui permet de déterminer si un joueur a augmenté ou fait baisser les chances de victoire de son équipe sur des shoots ou des pertes de balle.

L'indice reflète l'équilibre entre ces deux variables. Haberstroh a donc retenu les joueurs avec au moins 250 matchs en carrière et a fait la moyenne de leur impact moyen sur 82 rencontres, soit une saison. Figurez-vous que les trois premiers de ce classement sont toujours qualifiés en playoffs à l'heure actuelle.

A la troisième place, on retrouve ainsi Jimmy Butler. L'équilibre entre les paniers importants et les pertes de balle sur les possessions-clés est impressionnant chez l'arrière du Miami Heat. Lorsque Butler dit qu'il est toujours prêt à prendre ses responsabilités et à assumer ce qu'il dit, il ne ment pas. Avec un indice "Clutch WPA" de 2.13 (et une première place sur le cumul des cinq dernières saisons), "Jimmy Buckets" prouve qu'il est bien un assassin dans cette ligue.

Personne n'est plus clutch qu'Anthony Davis depuis... 23 ans ?!

Les deux autres portent le maillot des Los Angeles Lakers et n'ont pas toujours eu spécialement la réputation d'être des joueurs clutch. LeBron James arrive en 2e position, avec un indice de 2,35. L'atout majeur du King, c'est quand même qu'il est le leader all-time des buzzer beaters pour la gagne en playoffs avec cinq : en 2009 contre Orlando, en 2013 et 2018 contre Indiana, en 2015 contre Indiana et en 2018 contre Toronto.

Le numéro un, et on vous en parlait justement il y a quelques jours après son panier à 3 points pour la gagne face aux Nuggets, c'est Anthony Davis. Charles Barkley et quelques autres lui reprochaient de ne pas avoir l'instinct du tueur. Et bien, "Unibrow" a le meilleur ratio "paniers décisifs/pertes de balles décisives" parmi tous les joueurs concernés.

Anthony Davis est désormais à 14/20 sur les tirs pris pour égaliser ou virer en tête dans les 24 dernières secondes d'un match. C'est le meilleur pourcentage depuis 1997 en la matière.

Si d'aventure il y avait des Finales entre les Los Angeles Lakers et le Miami Heat, on risque fort d'avoir des fins de matches assez folles avec des joueurs tout à fait compétents pour jouer les héros.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest