Avec Luka Doncic, Dallas peut rêver d’un avenir en grand

Avec Luka Doncic, Dallas peut rêver d’un avenir en grand

Les Mavericks de Luka Doncic quittent les playoffs après leur défaite contre les Clippers cette nuit. Mais avec la promesse de revenir plus forts.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les athlètes les plus extraordinaires banalisent les performances les plus incroyables. Et c’est justement à ça qu’on les reconnaît. 31 points, 9,8 rebonds et 8,7 passes sur six matches ? Du James Harden. Du LeBron James. On a déjà vu. Mais de telles statistiques pour des grands débuts en playoffs ? Alors ça, c’est historique. Luka Doncic a flirté avec le triple-double de moyenne pour sa toute première série à ce niveau de la compétition. C’est fantastique. C’est fantastique, oui, mais ce n’est pas surprenant. Parce que finalement, on s’y attendait vu le talent et le niveau de précocité du bonhomme.

Luka Doncic… qu’est-ce que c’est magique !

Il vient à peine de fêter ses 21 ans il y a quelques mois et le Slovène continue de multiplier les prestations héroïques et de battre des records. Au point où ça devient donc une habitude. 42 points pour sa toute première sortie en playoffs. Du jamais vu. Un triple-double dans le Game 3. 43 points dans le Game 4 (et un nouveau triple-double), avec un buzzer beater époustouflant pour achever les Los Angeles Clippers et revenir à 2-2. Sensationnel. 38 points, 9 rebonds et 9 passes lors du Game 6. En se battant jusqu’au bout. Les Dallas Mavericks tiennent un crack et tout le monde le sait.

« Voilà un gars qui sera élu MVP plusieurs fois au cours de sa carrière », prédit un scout. « Je ne pourrais pas être plus ‘hypé’ par un joueur au sein de cette ligue. Si je devais commencer une franchise demain, il n’y a personne que je prendrais avant Luka. »

Logique. Le plus talentueux et le plus prometteur des jeunes superstars. Sans doute encore plus que Zion Williamson. L’ancien bijou du Real Madrid est déjà tellement, tellement, tellement en avance pour son âge. Sa franchise peut se permettre de brûler quelques étapes et de commencer prochainement à croire en ses chances pour le titre. Pas tout de suite. Mais dans un futur très, très, très proche. C’est dire à quel point Luka Doncic est fort.

« Ils sont peut-être plus près de pouvoir gagner le titre qu’ils ne le pensaient », remarque un dirigeant au sujet des Texans. « Juste grâce à Luka. C’est un talent générationnel capable de porter une franchise. »

Les Mavs vont évidemment lui donner carte blanche et les pleins pouvoirs. Il est présenté comme le digne successeur de Dirk Nowitzki et il ne déçoit pas. Au contraire. Pour vraiment aller au bout, Dallas va devoir croiser les doigts pour que Kristaps Porzingis : 1) ne se blesse pas 2) s’affirme effectivement comme une seconde option fiable au plus haut niveau. Ses performances quand il est en bonne santé laissent penser qu’il a effectivement le potentiel pour. Mais il y a un gouffre en le fait de cumuler des stats au premier tour et de mener son équipe en finales. Même constat pour Luka Doncic. Mais on y croit. Parce que c’est ça, aussi, la caractéristique des plus grands joueurs : nous faire rêver.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest