Mark Cuban est ravi que Deron Williams ne soit pas venu à Dallas

Mark Cuban ne regrette pas d'avoir fait capoter une éventuelle signature de Deron Williams avec les Dallas Mavericks, l'été dernier.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mark Cuban est ravi que Deron Williams ne soit pas venu à Dallas
[caption id="attachment_112411" align="alignleft" width="300"] Deron Williams, avec quelques kilos en trop.[/caption] Deron Williams aurait bien pu ne jamais être la coqueluche de Brooklyn. Free agent l'été dernier et convoité par les Dallas Mavericks, la franchise de sa ville natale, le meneur de jeu All-Star a longtemps hésité entre les deux équipes avant de finalement prolonger avec les Nets pour 98 millions de dollars sur cinq ans. Pourtant, D-Will a rencontré les dirigeants des Mavs quelques jours avant. Une rencontre à laquelle ne s'est pas rendu le propriétaire de la franchise, l'excentrique et électrique Mark Cuban.
"Vous avez vu l'épisode "Shark Tank" que j'ai tourné ce jour-là ? C'était incroyable", ironise le proprio des Dallas Mavericks au micro de la radio ESPN.
Autrement dit, Mark Cuban ne s'est jamais pointé au rendez-vous fixé avec Deron Williams, il était occupé à tourner un épisode de "Shark Tank", une émission de télé-réalité US... Probablement un peu vexé, le meneur a donc choisi Brooklyn dans la foulée. Le propriétaire des Mavs a toujours expliqué ne pas regretter son absence au meeting, alors que son équipe est toujours à la recherche d'une autre superstar pour assurer la relève de Dirk Nowitzki.
"Il ne s'agit pas de signer un mec pour le maximum. Il faut construire une équipe capable de gagner le titre", se défend Mark Cuban. "Si vous ajoutez 75 millions de dollars à votre masse salariale vous êtes bloqué. Et je ne voulais pas être bloqué."
Deron Williams n'aurait donc pas les épaules pour mener une franchise au titre ? C'est semble-t-il l'avis de Mark Cuban qui a préféré conserver de l'espace sous le salary cap afin de signer un "gros poisson" type Chris Paul ou Dwight Howard cet été, ou une autre superstar l'été prochain (on parle aussi de LaMarcus Aldridge aux Mavs en 2015). Les Brooklyn Nets n'ont, quant à eux, pas la place nécessaire pour faire venir un joueur de calibre All-Star depuis la signature de Deron Williams et les arrivées de Joe Johnson et Gerald Wallace... Ce qui n'a pas empêché la franchise de se faire éliminer dès le premier tour des playoffs. En revanche, les Dallas Mavericks pourraient également rater Chris Paul cet été, ce dernier étant en passe de re-signer avec les Los Angeles Clippers...
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest