- BOS
- ATL
- CHA
- NYK
- BKN
- WAS
- CLE
- MIL
- PHI
- IND
- MEM
- MIA
- DEN
- OKC
- POR
- TOR
- SAC
- GSW

Mea culpa : Gregg Popovich admet s’être planté avec LaMarcus Aldridge

BasketSessionPar BasketSession Publié

LaMarcus Aldridge brille en cette première partie de saison et Gregg Popovich regrette désormais d'avoir voulu forcer son intérieur à jouer contre nature lors de ses deux premières années aux Spurs.

Auteur de deux premières saisons décevantes avec les Spurs, LaMarcus Aldridge renaît de ses cendres depuis le début de l'exercice en cours. Grand artisan de l'excellent départ des Spurs en l'absence de Kawhi Leonard et de Tony Parker, l'ancien Blazer semble avoir enfin trouvé son rythme de croisière dans le Texas avec des moyennes de 22,7 points à près de 50% aux tirs et 8,3 rebonds en 27 matches disputés cette saison.

Et même si San Antonio s'est laissé surprendre par Dallas cette nuit, LMA a encore été le joueur le plus en vue de sa formation en compilant 23 points (à 9/23) et 13 rebonds en 38 minutes. De quoi confirmer une nouvelle fois que l'ancien All-Star est bel et bien de retour au plus haut niveau et qu'il a définitivement pris ses marques dans le collectif de Gregg Popovich. A l'origine de cette renaissance ? Un changement d'approche de la part du technicien qui regrette désormais d'avoir voulu modifier le jeu de son intérieur lors de ses deux premières années dans le Texas.

« Nous avons mangé ensemble plusieurs fois. Nous en avons parlé, nous en avons ri et nous avons discuté de ce que nous pensions avoir à faire. Et franchement, c'est à 95% de ma faute car j'ai commis une erreur en essayant de le changer », a admis Popovich à NBA.com

« Cela peut sembler étranger mais il était dans la ligue depuis neuf ans et il n'y a qu'une seule façon de jouer en attaque avec laquelle il se sent à l'aise. J'ai essayé d'en faire un Jack Sikma et je lui ai dit que j'allais lui apprendre comment jouer depuis l'elbow, à l'aile ou en faisant face au jeu. C'était perturbant pour lui. Cela ne collait pas à son style de jeu. J'ai été coupable de l'avoir voulu trop le coacher dans un sens. »

Rappelons que les deux hommes avaient eu une franche discussion durant l'intersaison. Un échange lors duquel LaMarcus Aldridge avait vidé son sac en faisant part de son mal être et de ses difficultés à s'adapter au système de jeu mis en place par son coach. Bien lui en pris puisque dans son sillage, les Spurs sont jusqu'à présent dans le bon tempo avec un bilan 19 victoires pour 9 défaites qui leur permet pour l'instant de pointer à la troisième place à l'Ouest.