MWP : « Howard voulait tout le temps la balle »

Les interviews de Metta World Peace sont toujours riches en punchlines et on ne s'en lasse décidément pas.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
MWP : « Howard voulait tout le temps la balle »
Les Los Angeles Lakers, les New York Knicks, la retraite ou la cuisine mexicaine… Metta World Peace a un avis sur tout. Avec sa fausse naïveté, son sens de l’humour et ses métaphores absurdes, l’ancien ennemi public de la ligue est devenu l’un (le ?) des meilleurs clients pour les médias. Dans un style très particulier, l’ex-Ron Artest trouve souvent les mots justes pour expliquer certaines situations. Alors que les Knicks s’apprêtent à rencontrer les Lakers, ses deux dernières franchises, « MWP » a été invité à s’exprimer sur les sujets d’actualité des deux franchises. Première salve sur Phil Jackson.
« Je suis sûr qu’il voulait terminer sa carrière aux Lakers. Il a remporté des titres aux Bulls et aux Lakers mais plus personne ne se souvient de ses années à Chicago (où il a pourtant décroché six bagues contre cinq à Los Angeles). Je pense que bientôt, il va faire oublier ses années aux Lakers. Avec Phil, les Knicks vont poser de gros problèmes. »   « J’aime la manière dont Phil Jackson utilise les médias pour atteindre ses joueurs. Il faut parfois qu’une affaire sorte dans la presse pour qu’un joueur arrête de nuire à son équipe. »
En parlant de Phil Jackson, Metta World Peace assure qu’il n’aurait jamais négocié son buyout si jamais il avait su que son ancien coach allait débarquer à New York. Le vétéran étant un ancien joueur des Lakers, il n’a pas pu échapper aux questions concernant le passage éclair de Dwight Howard dans la cité des anges.
« Dwight est fort. Il peut prendre des rebonds, bloquer des tirs et dunker. Mais il n’a pas encore assez de moves. Il veut tout le temps la balle… on lui donnait, parce c’est ce que demandait la franchise, mais il ne marquait pas. »
Enfin, concernant son avenir, Metta World Peace est resté assez évasif.
« Je pourrais décider d’aller à Milwaukee… je veux coacher un jour. Pourquoi ne pas aller à San Antonio ? Je pourrais apprendre au côté de Pop (Gregg Popovich).
Gregg Popovich et Metta World Peace au sein de la même équipe et surtout de la même conférence de presse ? On aimerait bien voir ce que ça donne.
Afficher les commentaires (22)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest