103 NYK
104 IND
141 PHI
94 CLE
115 HOU
109 PHO
126 UTA
112 MEM

Quand le Miami Heat de LeBron remportait 27 matches de suite

N.SPar N.SPublié

Avec la fin de série des Houston Rockets cette nuit, c'est l'occasion de se remémorer cette incroyable série de 27 matches remportés par le Miami Heat en 2013.

Cette nuit, les Toronto Raptors ont interrompu la série de 17 victoires des Houston Rockets, la plus longue cette saison. Cinq ans en arrière, à peu près à la même période, une autre franchise avait tenté de s'attaquer à cette fameuse série de 33 victoires consécutives des Lakers de 71-72, le Miami Heat.

L'arrivée de LeBron James et Chris Bosh en 2010 en Floride avait crée une nouvelle vague, plus que jamais en vogue aujourd'hui avec les réunions de stars. S'il y aura toujours ces immenses regrets de la finale 2011 face aux Mavericks, les ouailles d'Erik Spoelstra ont néanmoins touché le graal deux années consécutives, en 2012 et 2013. C'est justement lors de ce dernier titre que les "Heatles" du Big Three a réussi ce qui reste aujourd'hui comme la deuxième plus longue série (sur une saison) de l'histoire. Entre le 3 février et le 25 mars, soit pratiquement deux mois de compétition, le Heat écrase tout sur son passage. On retiendra quelques passages mémorables, comme cette victoire 141-129 en double prolongation face aux Kings, ou encore celle à Cleveland où Miami remonte un déficit de 27 unités en seconde période.

La planète basket se passionne pour cette série, à tel point que le championnat en lui-même, et même ceux des autres sports, sont pratiquement suspendus aux performances des joueurs floridiens. Aux États-Unis, on ne parle que de ça. Pratiquement assuré de finir premiers à l'Est, le staff ne met pourtant personne au repos, avec cet objectif, que l'on pensait intouchable, en ligne de mire, les 33 des Lakers. Un peu comme lors du record des Warriors, la pression émane de l'escouade de South Beach pour rentrer dans l'histoire et effacer des tablettes les Angelenos de Chamberlain, Baylor et... Pat Riley.

Finalement, ce sont les rugueux Bulls de Joakim Noah, Carlos Boozer et Luol Deng qui mettent fin au mythe, le 27 mars 2013. Quatre mois plus tard, Miami réalisait le doublé. En 2016, les Golden State Warriors ont égalé cette série... mais à cheval sur deux saisons.

Les coulisses de la série de 27 matches du Miami Heat :