Michael Jordan, son entraînement secret aux Warriors pour humilier deux stars

Michael Jordan, son entraînement secret aux Warriors pour humilier deux stars

Retraité des parquets depuis 1993, Michael Jordan s’est pointé à la séance des Warriors. Et ce n’était absolument pas par hasard.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

La carrière de Michael Jordan a été interrompue deux fois. Après la fameuse « Last Dance » en 1998, pour un retour en 2001, mais aussi plusieurs années avant, entre 1993 et 1995. Une période au cours de laquelle le champion NBA s’essayait au baseball. Jusqu’à ce que la MLB se mette en grève. Retraité, MJ a décidé de se pointer en cachette à l’entraînement des Warriors… à l’autre bout du pays ! Cette anecdote, non traitée par le documentaire ESPN et Netflix sur MJ, est essentiellement racontée par les joueurs de Golden State.

« Jordan et Rod Higgins [assistant aux Warriors à l’époque] sont de très bons amis. Il est venu voir Rod et il lui a demandé si Don Nelson le laisserait s’entraîner avec nous », confie Tim Hardaway, meneur star de la franchise d’Oakland en 1995.

« MJ voulait vraiment affronter Hardaway et [Latrell] Sprewell. Parce que Latrell était le nouveau joueur en vogue sur le poste d’arrière. Quand Michael a commencé à s’échauffer, ça se voyait que son objectif était de botter les fesses de Tim et Latrell et de les chambrer », poursuit Rod Higgins.

Une histoire confirmée par Chris Mullin, autre légende NBA qui portait les couleurs des Warriors à ce moment-là.

« Je me souviens de Michael en train de quitter le terrain après avoir dominé l’entraînement alors qu’il n’était même plus en NBA et qu’il avait probablement passé la journée à jouer au golf. Il voulait défier le meilleur jeune du moment. »

Drafté en fin de premier tour en 1992, Latrell Sprewell s’est vite affirmé comme un scoreur très prometteur en NBA. Il tournait déjà à plus de 20 points par match pour sa troisième saison dans la ligue, en 94-95. Les médias cherchaient évidemment un successeur à Michael Jordan après son départ à la retraite et Sprewell figurait parmi les nominés. Et pour le compétiteur maladif qu’est Jojo, il était donc primordial de se tester face à la relève… et de l’écraser.

Michael Jordan, toujours prêt à se tester

« Michael voulait voir où il en était, s’il avait toujours sa technique… et évidemment c’était le cas », explique Tim Hardaway. « On a joué pendant deux heures et je ne voulais pas m’arrêter parce qu’il nous bottait les fesses. Il ne laissait même pas Sprewell dribbler. Il connaissait toutes ses forces et ses faiblesses. C’est comme s’il n’était jamais parti. »

Un peu plus tard, Michael Jordan est finalement revenu à la compétition avec les Bulls. Ils ont certes été éliminés par le Magic au second tour des playoffs cette année-là. Mais un après, un MJ de feu menait Chicago à 72 victoires en saison régulière pour gagner le premier des trois nouveaux titres consécutifs décrochés par la franchise.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest