Mike Woodson pourrait rebondir en NCAA

Le futur de Mike Woodson sur le banc des Knicks est flou. Le coach espère pouvoir plaider sa cause auprès de Phil Jackson. Un poste en NCAA chez les Hoosiers d'Indiana l'attendrait dans tous les cas.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike Woodson pourrait rebondir en NCAA
UPDATE : Le NY Daily News laisse entendre que Mike Woodson a un poste qui l'attend chez les Hoosiers d'Indiana en NCAA, au cas où James Dolan et Phil Jackson souhaiteraient se séparer de lui en fin de saison. L'actuel coach des Knicks, dont les jours paraissent comptés, n'a jamais entraîné au niveau universitaire mais il connait bien les lieux. Woodson est né à Indianapolis et a été joueur des Hoosiers entre 1976 et 1980 avant d'être drafté par les Knicks en 1980. Tom Crean, le titulaire actuel du poste, est sur la sellette. Tête de série numéro 1 l'an dernier, Indiana a été éjecté au 1er tour de son tournoi de Conférence cette année et espère une invitation pour la March Madness. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 11h10 : Le paysage des New York Knicks devrait être bouleversé dans les semaines à venir. Selon la presse de la grosse pomme, Phil Jackson deviendra officiellement le président des opérations basket de la franchise au plus tard mardi prochain. Le « Zen Master » débarque avec l’intention de donner un nouveau souffle à une équipe new-yorkaise privée de titre depuis 1973 et dont la gestion est vivement critiquée par les spécialistes. L’ancien coach de légende aura des choix décisifs à faire, et ce dès les premières semaines de son mandat. En attendant de discuter avec Carmelo Anthony de son avenir, le nouveau dirigeant devra notamment se pencher sur le cas de Mike Woodson, l’actuel coach des New York Knicks. Ce dernier est annoncé sur le départ depuis le début de la saison mais la direction ne l’a toujours pas licencié (Woodson est un client de l’agence CAA, comme Carmelo Anthony, doit-on y voir un lien ?). A priori, il devrait terminer la saison sur le banc, surtout que les New-yorkais reste sur cinq victoires consécutives et ne sont pas encore définitivement éliminés de la course aux playoffs. « Woody » espère ne pas seulement jouer l’intérimaire de service.
« J’aimerais me voir comme le coach de cette équipe (la saison prochaine) », assurait Mike Woodson lors d’une émission de radio sur ESPN. « J’aimerai avoir la chance de rencontrer Phil Jackson et de parler basket avec lui. Nous sommes deux passionnés. »
Mike Woodson a ajouté qu’il était favorable à une arrivée de Phil Jackson au sein de l’organigramme de la franchise. Il n’en dira pas plus, le coach préfère évoquer la saison actuelle des Knicks plutôt que d’entrer dans les polémiques et autres discussions extérieures à la réalité du parquet. Toujours est-il que le coach – dont le contrat court jusqu’en 2015 – espère bien plaider sa cause auprès de son nouveau patron. Les journalistes new-yorkais ont souvent rappelé au cours de la saison que Woodson tenait vraiment à son poste. Il semble le prouver une fois de plus. Peut-être craint-il déjà une vague de changement qui semble quasiment inévitable. Depuis maintenant plus d’un an, Jackson fait part de son envie de construire une franchise, d’établir une culture basket à son image. Considérera-t-il Mike Woodson comme un coach capable d’adhérer à sa pensée et de correspondre à ses idées ? Depuis plusieurs jours, les rumeurs d’une arrivée de Steve Kerr, un ancien joueur de Phil Jackson aux Chicago Bulls (cinq saisons, trois titres pour Kerr à « Chi-Town »), sur le banc des Knicks ont fait le tour de la toile.  Jackson est un adepte historique de la « triangle offense » et les spécialistes spéculent déjà sur la nomination d’un coach susceptible d’appliquer ce schéma. Le New York Post avance notamment le nom de Nate McMillan, actuellement sans emploi. A noter que si Phil Jackson décidé de se séparer de Mike Woodson, les Knicks devront tout de même lui payer le restant de son contrat. En neuf saisons NBA, l’ancien coach des Hawks affiche un bilan de 304 victoires et 360 défaites, pour cinq qualifications en playoffs.
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest