Les Wolves flanquent une rouste aux Suns

Les Minnesota Timberwolves se sont promenés à domicile face à des Phoenix Suns toujours aussi inquiétants et désoeuvrés.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Les Wolves flanquent une rouste aux Suns

Minnesota Timberwolves 117-87 Phoenix Suns

L'affiche du soir entre les Wolves et les Suns n'a pas donné lieu à un match acharné ou même un tant soit peu serré. Les joueurs de Sam Mitchell ont dominé les débats (117-87) et géré un adversaire assez faible et sans vraies ressources pour l'emporter à Minneapolis. Le coach des Wolves a même pu faire tourner et laisser au repos ses trois meilleurs atouts, Andrew Wiggins (18 points), Ricky Rubio (18 points) et Karl-Anthony Towns (14 points, 8 rebonds), tout en laissant le champ libre à ses remplaçants en quête d'exposition comme Shabazz Muhammad, Zach LaVine ou Gorgui Dieng, très actif des deux côtés du terrain. Le banc de Minny a d'ailleurs bien fait le job en signant 61 des 117 points inscrits par le groupe entier. Sinon, voici deux -trois petites choses à retenir : Karl-Anthony Towns a 19 ans et joue pivot. Quelle insolence... Ricky Rubio n'a toujours pas de shoot. "Je l'aurai un jour, je l'aurai !", aurait-il vociféré après cette nouvelle gestuelle inquiétante. La défense des Suns est tellement cool qu'elle laisse même des gars de 67 ans comme Tayshaun Prince driver jusqu'au panier sans le moindre problème. Jeff Hornacek ne peut pas tirer plus de ce groupe. Qu'il faille changer le coach ou le casting, Phoenix ne peut pas rester comme ça.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest