Comment un vent de George Karl a énervé Michael Jordan pendant les Finales de 96

Michael Jordan trouvait ses sources de motivation dans différentes choses. Et George Karl l'a appris à ses dépends pendant les Finales de 1996

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment un vent de George Karl a énervé Michael Jordan pendant les Finales de 96

Il ne fallait pas grand chose pour titiller l'égo de Michael Jordan, et le motiver à réaliser des performances incroyables. À ce sujet, l'épisode 8 de "The Last Dance" est revenu sur une anecdote datant de 1996. Au moment des Finales entre les Bulls et les Sonics.

Chicago s'avance comme le grand favori d'une série annoncée comme déséquilibrée. À Seattle, le duo Gary Payton-Shawn Kemp doit trouver la parade pour contrer l'équipe au meilleur bilan de l'histoire. Et comme si la tâche n'était pas assez complexe, George Karl l'a rendu encore compliquée. Comment ? en vexant Sa Majesté.

Juste avant le Game 1, Michael Jordan dînait en compagnie d'Ahmad Rashad dans un restaurant où le coach des Sonics se trouvait également. Mais en quittant les lieux, George Karl n'a pas souhaité dire bonjour au célèbre #23.

"Il est passé à côté de moi sans s'arrêter", explique-t-il. "Je regarde Ahmad et lui dit 'sérieux ? Tu veux la jouer comme ça ? OK'. Il m'a manqué de respect. On est allé en Caroline, on connait Dean Smith. Je le voyais pendant l'été. On jouait au golf ensemble et tu me fais ça ? Très bien. C'est tout ce dont j'avais besoin. C'est devenu personnel."

Interrogé par ESPN après ce passage, George Karl a lui donné sa version des faits sur ce fameux vent.

"C'est vrai. J'avais Brendan Malone dans mon staff qui venait des Pistons et il m'a dit 'Michael fait son petit jeu avec toi tout le temps. Tu ne veux pas l'énerver pendant la série. Tu lui dis bonjour au début de la finale et tu lui tapes dans la main à la fin.' Pendant la série, il ne fallait rien lui donner pour le motiver encore plus. Il a inventé des trucs pour se motiver, pour élever son intensité à un niveau que peu de joueurs peuvent atteindre"

Néanmoins, MJ a réalisé ses plus petites finales en terme statistique. "Seulement" 27 points de moyenne à 41%. La faute en grande partie à l'abattage de Gary Payton à partir de la 4e manche.

La réponse de George Karl sur Twitter après la visionnage de cette séquence dans The Last Dance est assez intéressante... Comme quoi, ce reportage aura quand même appris beaucoup de choses à beaucoup de gens, même ceux qui sont concernés directement pas le sujet.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest