Les Brooklyn Nets ENFIN libérés de Deron Williams, un boulet à 15 000$ par jour !

Les Brooklyn Nets ENFIN libérés de Deron Williams, un boulet à 15 000$ par jour !

Alors qu’il n’a plus porté le maillot des Brooklyn Nets depuis 2015, Deron Williams continuait de toucher son salaire jusqu’à hier.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

LIBRE ! SEAN MARKS ET LES BROOKLYN NETS SONT LIBRES ! Après des années à payer les erreurs de ses prédécesseurs, payer littéralement, le dirigeant de la franchise new-yorkaise peut célébrer. L’organisation a versé hier les derniers centimes (plutôt milliers de dollars) qu’elle devait à Deron Williams.

Débarqué du Jazz en 2011, le meneur, qui était alors l’un des meilleurs joueurs de la NBA, s’était engagé pour 98 millions sur cinq ans en 2012. Rien de choquant pour un All-Star à plus de 21 points et presque 9 passes de moyenne, même si ses blessures à la répétition à la cheville ne prévoyaient rien de bon. Il fallait tenter le coup. Le problème, c’est que l’ancien GM des Nets, Billy King, a aussi misé sur des vétérans à bout de souffle – Paul Pierce, Kevin Garnett – en blindant complètement la masse salariale.

Les 15 pires contrats de l’histoire de la NBA

Et évidemment, ça n’a pas marché. D-Will n’a pas arrêté de souffrir de pépins de santé. Au point d’en perdre son niveau de jeu. Les Nets ont fini par le couper en 2015, alors qu’il lui restait deux ans de contrat… et 43 millions de dollars à percevoir. Une somme qui a donc été étalée sur cinq piges. Soit 15 000 dollars par jour pour le joueur.

Il n’a pas foulé un parquet NBA depuis 2017, lors de son dernier passage avec les Cleveland Cavaliers de LeBron James. Mais Deron Williams continuait donc à ramasser des chèques NBA. C’est ça, un vrai « hustler ».

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest