Un proprio NBA avoue financer Trump en secret pour ne pas fâcher les joueurs et les fans…

Qu'il y ait beaucoup de propriétaires NBA républicains n'est pas une nouvelle. Que certains soutiennent Trump financièrement en secret, un peu plus.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Un proprio NBA avoue financer Trump en secret pour ne pas fâcher les joueurs et les fans…

On le sait, certains propriétaires de franchises NBA soutiennent le parti républicain de longue date et certains ne cachent pas leurs accointances avec Donald Trump, le président sortant. On pense à James Dolan, bien sûr, le boss des New York Knicks, mais le patron du MSG a au moins le mérite d'assumer à peu près, afin que tous ses collaborateurs dealent avec lui en connaissance de cause...

Pour certains autres, c'est nettement plus fourbe. Le journaliste Baxter Holmes d'ESPN a recueilli le témoignage de l'un des 30 propriétaires de la ligue, qui lui a expliqué pourquoi il roulait pour Trump de façon secrète.

"Les lois que veut imposer Biden m'inquiètent, donc je donne autant d'argent que possible en privé et de manière confidentielle pour que Trump soit réélu. Je sais qu'il est fou. Et j'espère que les Democrates auront la Chambre des Représentants et le Sénat.

Mais si Trump gagne, il pourra bloquer des choses et nous protéger des taxes et des règlements".

Le tacle de LeBron James à Donald Trump en plein débat

Le propriétaire en question a expliqué qu'il était monnaie courante que des patrons de franchises dissimulent leur identité et passent par des biais pour ne pas mettre en rogne les joueurs, le staff et les fans en roulant pour un candidat qui ne correspond pas à leurs valeurs.

"Oui, cela arrive régulièrement. La grand majorité des propriétaires d'équipes aux Etats-Unis sont des Républicains. Leur principale source d'inquiétude concerne les taxes et l'impact des lois sur leur business".

Si des groupes de républicains anti-Trump se sont formés pour expliquer qu'il n'incarnait pas les valeurs du parti, des témoignages comme celui-là expliquent bien pour quelle raison le POTUS a bien plus de chances qu'il n'y paraît d'effectuer un second mandat à la Maison Blanche...

Pour rappel, l'élection américaine aura lieu le 4 novembre prochain. Si plusieurs propriétaires NBA se réjouiraient de la réélection de Trump, il faut s'attendre à une nouvelle réponse forte de dépit de la part des joueurs, de plus en plus impliqués dans le combat politique et social.

NBA : Donald Trump égratigne encore la ligue qui serait « en grand danger » selon lui

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest