Les franchises pourront elles recruter en cas de joueurs positifs au COVID-19 ?

Si jamais un joueur NBA venait à être testé positif au coronavirus dans l’une des bulles d’Orlando, son équipe pourra le remplacer sous certaines conditions.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les franchises pourront elles recruter en cas de joueurs positifs au COVID-19 ?

Les franchises invitées à Orlando vont arriver en Floride avec un effectif reposé, soigné et donc au complet ou presque. Mais en plus du risque de blessure après plusieurs mois sans jouer, elles pourraient aussi perdre momentanément des joueurs si l’un d’entre eux est testé positif au coronavirus. Alors comment faire dans ces cas là ? La NBA a déjà fait savoir que chaque joueur touché serait mis en quarantaine pendant au moins une semaine.

Les clubs auront le droit de le remplacer. La ligue a prévu une règle à cet effet. Pourront donc être piochés et signés les joueurs qui ont déjà évolué en NBA, en G-League ou lors d’un training camp cette saison. Ce qui exclut donc d’office les anciens retraités mais aussi tous ceux qui n’avaient pas de contrat cette saison. Comme Jamal Crawford par exemple. Ou même les internationaux qui jouent en Euroleague. Ça aurait complètement dénaturé le championnat de les faire venir.

Par contre, si jamais un joueur venait à attraper le coronavirus, pas sûr que ce soit très judicieux de la part de la NBA d’aller au bout des playoffs. Ce serait une source d’inquiétude supplémentaire pour ses coéquipiers, pour ceux qui l’ont affronté auparavant, etc. Et au sein d’une bulle, le virus peut se propager à toute vitesse. Espérons juste que ça n’arrive pas.

Via ESPN

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest