NCAA : Villanova et Michigan qualifiés pour la finale !

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les demi-finales de la March Madness avaient lieu cette nuit. Villanova a sorti Kansas et Michigan a battu Loyola-Chicago. Les deux équipes se retrouveront donc en finale du tournoi NCAA.

Nous y sommes. Le tournoi NCAA, cette fameuse March Madness, folle, comme son nom l'indique, touche à sa fin. Les amateurs de basket universitaire sont tous réunis à San Antonio ce weekend. Avec donc le début du Final Four. Les quatre équipes restantes - Villanova, Kansas, Michigan et la surprise Loyola-Chicago - se sont affrontées lors des deux demi-finales disputées cette nuit. Résumés.

Villanova en course vers un deuxième titre NCAA en trois ans !

Si ce tournoi NCAA a réservé son lot de surprise, les Wildcats de Villanova ont tenu leur rang tout au long du tournoi. Champions en 2016, tête de série (#1) cette saison, les coéquipiers de Mikal Bridges sont tout simplement les plus forts. Et donc les grands favoris pour la victoire finale. Ils ont fait respecter la logique tour après tour, pendant que les autres têtes d'affiche se cassaient les dents. Et c'est finalement sans surprise qu'ils ont éliminé les Jayhawks de Kansas cette nuit (95-79).

Les Wildcats ont creusé l'écart en première période et ils ont tenu le choc après la mi-temps. L'adresse insolente du shooteur Eric Paschall (24 points, 10/11 aux tirs) a fait la différence. Meilleur joueur universitaire de la saison, Jalen Brunson a compilé 18 points et 6 passes. Bridges, l'autre star de l'équipe, a terminé avec 10 pions.

Michigan monte en puissance

Fin de la belle aventure pour Loyola-Chicago. Classée tête de série numéro 11, la faculté de l'Illinois a déjoué tous les pronostics pour se qualifier jusqu'au Final Four. Devenant même au passage un phénomène international. Le parcours des inconnus soudainement starifiés, portés par l'emblématique "Sister Jean", aumônière de 98 ans, s'arrêtera là. Les Ramblers sont tombés contre les Wolverines de Michigan (57-69). Logique vu la montée en puissance de Morritz Wagner et ses coéquipiers. L'intérieur né à Berlin a d'ailleurs posté 24 points et 15 rebonds. Il a ainsi porté Michigan vers sa première finale depuis 2013, quand Tim Hardaway Jr, Trey Burke, Glenn Robinson III, Nick Stauskas ou encore Mitch McGary squattaient les bancs de la fac.