Niveau ambiance, ce serait « le jour et la nuit » aux Celtics par rapport à l’an passé

Le départ de plusieurs joueurs dont Kyrie Irving aurait permis aux Celtics de retrouver la paix dans leur vestiaire

N.SPar N.S | Publié
Niveau ambiance, ce serait « le jour et la nuit » aux Celtics par rapport à l’an passé

Énormément de choses ont été dîtes et re-dîtes sur le crash des Boston Celtics l'an dernier. Manque de leader, joueurs mécontents de leur rôle, ambiance délétère, et résultats évidemment décevants ont flingué l'exercice 2018/19 qui s'est terminé par une sortie de route dès les demi-finales de conférence. Le ménage a été fait cet été et Danny Ainge regrettait même de ne pas l'avoir fait plus tôt. Et cette saison, l'équipe a retrouvé le chemin du succès. Deuxième bilan de l'Est (13-4), les C's ont retrouvé une identité. À en croire plusieurs sources en interne, c'est surtout le changement d'ambiance au sein de groupe qui a transfiguré la formation du Massachusetts.

"C'est le jour et la nuit". "On le ressent en permanence", explique-t-on

Kyrie Irving a été le premier à s'attirer les critiques dans ce semblant de chaos. Visiblement justifiées vu les nombreux témoignages, comme celui d'Al Horford. The Atheltic avance même que c'est le départ, semble-t-il programmé de longue date, de Kyrie qui a été le plus gros caillou dans la chaussure bostonienne.

"Ça n'aide jamais quand quelqu'un ne veut pas être ici", avance une source du média. 

Autant dire que les vraies retrouvailles entre le meneur des Nets et ses anciens partenaires s'annoncent chaleureuse en mars prochain (il sera forfait pour Boston Celtics - Brooklyn Nets vendredi).

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest