Norman Powell, le facteur X super clutch des Raptors

Décisif dans les deux prolongations, Norman Powell, 23 points, est l'un des principaux héros de la victoire des Raptors contre les Celtics (125-121) hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Norman Powell, le facteur X super clutch des Raptors

Alors qu’il venait de passer 53 minutes intenses sur le parquet, dont l’intégralité de la deuxième mi-temps, Kyle Lowry, auteur de 33 points et d’un tir très difficile à 11 secondes de la fin de l’ultime prolongation, s’est relâché pour rendre un bel hommage à son coéquipier Norman Powell. Les mots employés viennent témoigner de la soirée stressante et complètement folle passée par les deux équipes, ainsi que du soulagement des Raptors, vainqueurs des Celtics après 2 OT (125-121).

« Putain, c’était génial. Merci, Norm. C’était incroyable putain. Merde, c’était cool. On avait besoin de ça. »

Le meneur All-Star fait référence aux nombreuses actions décisives du joker offensif des Canadiens hier soir. Norman Powell s’est d’abord illustré en plantant un trois-points très important pour égaliser à 104-104 à deux minutes de la fin de la première prolongation. Il ajoutait même deux lancers-francs trente secondes plus tard pour redonner l’avantage à son équipe. Nick Nurse lui a donné la balle pour la gagne mais il a manqué sa tentative extérieure. Ce n’était que partie remise.

CQFR : Increvable, Toronto arrache un game 7, Kawhi fait sa loi

Le sixième homme a été encore plus fort dans la deuxième prolongation. D’abord deux lancers pour égaliser une nouvelle fois à un peu plus de deux minutes de la fin du match. Puis un trois-points crucial pour répondre à un panier primé de Marcus Smart. Alors que Toronto venait de repasser devant (118-117), Powell a accentué l’écart en marquant avec la faute. C’est aussi lui qui a fini la partie sur la ligne réparatrice. Au total, 10 points dans cette deuxième OT.

« Il nous a sauvés. Il a sauvé notre saison », commentait Fred VanVleet. « C’est sa marque de fabrique maintenant. On ne sait jamais quand ça va arriver exactement mais il y a toujours un moment où il est très important pour nous en playoffs. Kyle [Lowry] a évidemment été bon tout le match mais Norm nous a vraiment boostés à la fin. »

Ce n’est effectivement pas la première fois que Norman Powell fait preuve de sang-froid dans les moments les plus chauds d’une rencontre. En saison régulière ou en playoffs. Un vrai facteur X pour les Raptors.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest