Pourquoi Jerami Grant a quitté Denver pour la galère de Detroit

Jerami Grant a surpris tout le monde en signant à Detroit plutôt que de rester à Denver. On connaît désormais la raison et elle est intéressante.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi Jerami Grant a quitté Denver pour la galère de Detroit

Lorsque Jerami Grant a quitté Denver pour Detroit lors de la dernière intersaison, beaucoup de monde a tiqué. Evidemment, un contrat de 60 millions de dollars ne se refuse pas franchement, mais la possibilité existait pour l'ancien joueur de Syracuse de rester chez les Nuggets pour un montant inférieur mais au sein d'une équipe bien plus compétitive. Grant a révélé pour la première fois les vraies raisons de son choix. Ou en tout cas les motifs extrasportifs qui l'ont incité à opter pour les Pistons malgré l'énorme chantier qui s'annonce pour la franchise de Motown.

Athlète conscient et très versé dans la culture afro-américaine et l'histoire des grands leaders noirs des Etats-Unis, Jerami Grant a souhaité saisir l'opportunité de rejoindre une équipe où le head coach, Dwane Casey, et le nouveau General Manager, Troy Weaver, sont noirs. C'est ce qu'il a expliqué pour The Athletic.

"Je pense qu'il n'est pas simple pour les fans de comprendre pourquoi j'ai quitté une équipe qui gagne. Pour les joueurs, c'est plus facile à saisir. Les gens ne regardent pas les choses sous le même angle que nous. J'étais un homme noir avant d'être un joueur de basket. Mes parents m'ont appris à être conscients que l'on vit dans un monde qui n'est pas vraiment de notre côté".

Jerami Grant quitte les Nuggets pour toucher le jackpot aux Pistons

Depuis le début de la saison, Jerami Grant, 26 ans, est plutôt bon avec les Pistons et affiche même les meilleures statistiques depuis le début de sa carrière. Le neveu d'Horace Grant tourne à 23 points et 5.4 rebonds de moyenne à 44.6% en 36 minutes.

A défaut d'avoir pour le moment une équipe fonctionnelle et capable de se battre pour autre chose qu'une place dans les bas fonds, les Pistons ont un garçon engagé, talentueux, dans son prime et capable de monter encore en puissance ces prochains mois et jusqu'à la fin de son contrat. Dans la NBA d'aujourd'hui, c'est quelque chose d'éùinement

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest