Quelle fin de malade entre Sacramento et Denver !

Quelle fin de malade entre Sacramento et Denver !

On a eu envie de revenir sur ces derniers instants de la prolongation gagnée par Sacramento à Denver, grâce au panier héroïque de Buddy Hield.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les problèmes d'oxygénation liés à l'altitude de la ville de Denver ? Buddy Hield ne connaît pas. Au contraire, c'est même lui qui a asphyxié les Nuggets et signé, déjà, le panier le plus clutch de ce début de saison en NBA.

On n'était pas bien sûrs que le Bahaméen serait toujours là à la reprise de la saison et on est encore moins sûr qu'il la finisse à Sacramento, mais il a bien fait de rester. Malgré ses différends assez clairs avec le head coach Luke Walton, Hield joue toujours pour les Kings et il aurait été dommage de le voir signer ce petit exploit sous un autre maillot.

Retour sur cette fin de prolongation vraiment pas pour les cardiaques. Trois héros notables pour les Kings : Buddy Hield, Harrison Barnes et De'Aaron Fox. Un "héros" malheureux : Nikola Jokic, pourtant auteur d'un triple-double.

Alors que les deux équipes viennent de disputer la quasi totalité de la prolongation et sont toujours au coude à coude, ce Nuggets-Kings vire à la folie.

A l'entame de la dernière minute de jeu, les Nuggets mènent de quatre points, mais Barnes rentre un petit tir qui ramène Sacto à deux longueurs. Will Barton manque le sien derrière, puis c'est Michael Porter Jr qui vient contrer une tentative à 3 points de Cory Joseph. Sur la transition, Barton, encore lui, file au panier en pensant plier l'affaire, alors que le chrono affiche un peu plus de 10 secondes à jouer. L'arrière des Nuggets ne voit pas De'Aaron Fox fondre sur lui comme un aigle et le scotcher.

En contre-attaque, Barnes égalise à 122 partout et le crew de commentateurs des Kings se lâche avec une punchline magnifique : "How many Fox are given ? I say zero Fox are given !"

Pas de panique pour Denver, qui pose un temps mort et a le temps de préparer un système pour remporter le match sur la dernière possession, avec 6 secondes à jouer.  Dans le pire des cas, a priori, il y aura une deuxième prolongation. Enfin, c'est ce que l'on croit.

Harrison Barnes vient arracher le ballon des mains d'un Jokic pas assez mordant. Fox vient en relais et lance l'ancien joueur des Warriors pour ce qui s'annonce comme un dunk pétaradant. Sauf que Will Barton est lui aussi revenu comme un possédé et touche suffisamment le ballon pour que le tomar de Barnes soit mal exécuté et manqué. Buddy Hield a eu la bonne idée de suivre l'action et met une petite impulsion de la main pour rediriger la gonfle vers le panier. Filoche, le buzzer retentit.

Hield trace un sprint digne d'une finale des JO, suivi par ses partenaires euphoriques, jusqu'au vestiaire. Luke Walton est lui toujours là, interloqué et décidé à attendre de voir si le tableau d'affichage ne ment pas. Les Kings ont bien gagné ce match et les Nuggets ont presque tous les mains sur la tête, hallucinés par la balle qu'ils viennent de se tirer dans le pied.

On ne sait pas comment va se dérouler cette saison pour les Kings, mais il y aura au moins eu un joli point d'exclamation et de l'adrénaline pour la débuter.

CQFR : Tatum monstrueux, thriller à Sacto, Young et Morant en feu

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest