CQFR : Tatum monstrueux, thriller à Sacto, Young et Morant en feu

CQFR : Tatum monstrueux, thriller à Sacto, Young et Morant en feu

Voici ce qu'il fallait retenir des 12 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Hornets @ Cavs : 114-121

Knicks @ Pacers : 107-121

Heat @ Magic : 107-113

Wizards @ Sixers : 107-113

Bucks @ Celtics : 121-122

Pelicans @ Raptors : 113-99

Hawks @ Bulls : 124-104

Spurs @ Grizzlies : 131-119

Pistons @ Wolves : 101-111

Kings @ Nuggets : 124-122, après prolongation

Jazz @ Blazers : 120-100

Mavs @ Suns : 102-106

---

- Le choc de la nuit en NBA a tenu ses promesses entre deux prétendants au trône de l'Est, Milwaukee et Boston. Le duel entre Giannis Antetokounmpo (35 points, 13 rebonds) et Jayson Tatum (30 pts, 7 rbds) a lui aussi été intense et s'est joué façon Far West dans ultimes instants.

Défendu par le Greek Freak, Tatum a d'abord rentré un shoot MONSTRUEUX à 3 points avec la planche à 0.4 seconde de la fin.

Malgré tout, Giannis a tout de même eu l'occasion d'envoyer le match en prolongation sur la ligne des lancers, mais le double MVP a manqué sa deuxième tentative. Honnêtement, on ne serait pas surpris de voir ces deux-là se tirer la bourre tout au long de la saison et dans des discussions pour des récompenses individuelles...

- Première vraie nuit de la saison et premier vrai finish de maboul sur le parquet des Nuggets. Denver s'est incliné en prolongation devant Sacramento, après deux dernières séquences énormes. Alors que les Nuggets mènent de deux points à 10 secondes de la fin de l'overtime, De'Aaron Fox scotche Will Barton pour permettre à Harrison Barnes d'égaliser. Derrière, Nikola Jokic se fait chourer la balle par le même Barnes, qui rate son dunk, mais voit Buddy Hield arracher la victoire d'une pichenette et foncer direct au vestiaire comme un possédé !

Le contre crucial de Fox juste avant.

- Quel match paradoxal pour Nikola Jokic, déjà auteur de son premier triple-double de la saison (29 points, 15 rebonds et 14 passes), mais impliqué sur deux actions qui ont permis aux Kings de survivre (une faute offensive dans les ultimes secondes du 4e QT) puis de l'emporter (la perte de balle sur le game winner)...

- On imaginait les Spurs au fond du trou et prêts à souffrir contre les jeunes Grizzlies. S'ils ont effectivement eu du mal à contenir un Ja Morant époustouflant (44 points et 9 passes à 18/27), ils ont réussi à gérer tous les autres et à remporter une large victoire. San Antonio a bien réparti les tâches en attaque avec un DeMar DeRozan inspiré (28 points, 9 passes).

Un petit aperçu du record en carrière de Ja Morant, quand même, dont on espère pour les Grizzlies qu'il n'aura pas à faire ça tous les soirs !

Top-30 : Le grand classement des franchises NBA pour la saison 2021 !

- Il ne faisait pas bon être finaliste NBA dans ces matches d'ouverture. Après la défaite des Lakers la veille, le Heat a connu le même sort, là aussi contre un voisin, Orlando. L'artisan principal de ce joli coup réussi par le Magic ? Evan Fournier ! Le Français a rentré un gros panier à 3 points et converti un panier plus la faute dans la dernière minute de jeu pour orner sa perf à 25 points et verrouiller le succès des siens.

- Trae Young avait l'air un peu tendu en pré-saison, comme on avait pu le voir lors de sa petite embrouille avec l'adorable Grayson Allen. Le meneur des Hawks a retrouvé sa sérénité et son efficacité mortelle face à Chicago. Atlanta a laminé les Bulls sur leur parquet, avec 37 points en 26 minutes (!) pour Young à 10/12 et avec 7 passes décisives. Une masterclass express !

- Toronto avait le match en main contre New Orleans et une avance de 11 points dilapidée sous les coups de boutoir de Brandon Ingram (24 points, 11 passes), Zion Williamson (15 pts, 10 rbds) et JJ Redick (23 pts), dont l'action à 4 points avec un peu plus d'une minute à jouer a fait la différence.

- Du côté de nos jeunes français, ça n'a pas été la fête cette nuit. Killian Hayes était titulaire avec Detroit, mais n'a pu empêcher la défaite des siens contre Minnesota avec 7 points et 3 passes en 21 minutes. En sortie de banc, Sekou Doumbouya a eu un impact intéressant (6 points, 9 rebonds et +/- positif) malgré un court temps de jeu (14 minutes).

Pour son premier match officiel depuis le décès de sa mère, Karl-Anthony Towns est reparti avec le ballon du match après une jolie copie à 22 points, 11 rebonds et 7 passes. Le 1st pick 2020 Anthony Edwards a ajouté 15 points en sortie de banc.

Chez les Knicks, Frank Ntilikina n'est malheureusement apparu que 4 minutes lors de la défaite des Knicks sur le parquet des Pacers.

On notera le match solide de RJ Barrett pour New York : 26 points, 8 rebonds et 5 passes à 11/15. Les débuts d'Obi Toppin ont été moins adroits : 9 points à 3/12 en sortie de banc.

- Pour sa première en match officiel avec les Wizards, Russell Westbrook est reparti de Philadelphie avec un triple-double (21 points, 15 passes, 11 rebonds) et... la défaite. Washington a subi la loi de Philadelphie et de son nouveau coach Doc Rivers. Joel Embiid a bien lancé sa saison avec 29 points et 14 rebonds. Ses 15 points inscrits dans le dernier quart-temps, nettement dominé par les Sixers (40-24), ont permis à Philly de prolonger sa série d'invincibilité à domicile désormais vieille d'un an.

- Terry Rozier (42 points) et Gordon Hayward (28 pts) ont brillé pour Charlotte, mais étaient bien trop seuls pour éviter la défaite contre Cleveland, qui menait de 20 points à la pause avant que la partie ne se resserre. Andre Drummond a fini en double-double (14 pts, 14 rbds) et Collin Sexton avec 27 pts, pendant que le rookie Isaac Okoro signait de bons débuts (11 points, 5 passes et 3 rebonds).

- Les Blazers sont complètement passés à côté de leur match d'ouverture à domicile contre le Jazz. Portland a été surclassé dans presque tous les domaines et le 11/31 du tandem Lillard-McCollum n'a pas aidé. Du côté d'Utah, Rudy Gobert a fêté son nouveau contrat avec un double-double (20 points, 17 rebonds) et la victoire.

- Phoenix s'est accroché à l'expérience et au sang froid de Chris Paul dans les dernières minutes d'un match serré contre Dallas. La défense et l'efficacité de CP3, conjuguée à l'agressivité offensive de Devin Booker (22 pts) ont permis aux Suns de bien lancer leur saison. Luka Doncic (32 points, 8 rebonds et 5 passes) n'a pas assez bien réglé la mire (11/26).

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest