Rajon Rondo répond et dézingue Dwyane Wade et Jimmy Butler !

BasketSessionPar BasketSession Publié

Dans un message assez incroyable, le meneur des Chicago Bulls Rajon Rondo a dézingué ses partenaires Dwyane Wade et Jimmy Butler pour leurs récents propos.

C'est le feu aux Chicago Bulls ! Après la récente défaite de la franchise de l'Illinois face aux Atlanta Hawks, les leaders de cette équipe Dwyane Wade et Jimmy Butler se sont lâchés dans les médias en lynchant leurs coéquipiers. Des propos qui ont été visiblement très mal pris par le meneur de jeu de cette formation Rajon Rondo ! En effet, sur les réseaux sociaux ce jeudi soir, le vétéran a publié un message afin de répondre à ses deux partenaires... et c'est violent ! Prenant en exemple Kevin Garnett et Paul Pierce, Rondo a dézingué Wade et Butler.

"Mes vétérans n’iraient jamais parler dans les médias. Ils viendraient voir l’équipe. Mes vétérans ne choisissaient pas quand tout donner. Ils le faisaient dès qu'ils foulaient le parquet, que ce soit à l’entraînement ou en match. Ils ne prenaient pas de jour de repos. Mes vétérans se foutaient de leurs statistiques. Mes vétérans jouaient pour l’équipe. Quand nous perdions, ils ne rejetaient pas la responsabilité sur nous. Ils prenaient la responsabilité et allaient à la salle. Ils montraient aux jeunes ce que cela signifiait de travailler. Même à Boston lorsque nous avions le meilleur bilan de la ligue, si nous perdions un match, vous pouviez entendre une mouche voler. Ils nous montraient à quel point le basket c’était sérieux. Mes vétérans n’avaient pas d’influence sur le coaching staff. Ils ne pouvaient pas changer le plan de jeu parce qu’ils ne marchaient pas pour eux. J’ai joué sous la direction d’un des plus grands coachs, et il demandait des comptes à tout le monde. Il fallait 15 joueurs pour gagner. Quand vous isolez tout le monde, vous ne pouvez pas gagner avec régularité. Je suis peut-être beaucoup de choses, mais je ne suis pas un mauvais coéquipier. Mon but est de transmettre tout ce que j’ai appris au fil de ma carrière. Les jeunes bossent. Ils sont là. Ils ne méritent pas qu’on leur rejette la faute. S’il y a quelque chose à remettre en question, c’est le leadership", a lancé Rajon Rondo.

Une réponse tout bonnement incroyable, qui témoigne de la situation très délicate au sein du vestiaire des Bulls. Après une telle déclaration de la part de Rajon Rondo, la cohabitation avec Dwyane Wade et Jimmy Butler s'annonce tout simplement impossible... Ambiance.

[html]

My vets would never go to the media. They would come to the team. My vets didn't pick and choose when they wanted to bring it. They brought it every time they stepped in the gym whether it was practice or a game. They didn't take days off. My vets didn't care about their numbers. My vets played for the team. When we lost, they wouldn't blame us. They took responsibility and got in the gym. They showed the young guys what it meant to work. Even in Boston when we had the best record in the league, if we lost a game, you could hear a pin drop on the bus. They showed us the seriousness of the game. My vets didn't have an influence on the coaching staff. They couldn't change the plan because it didn't work for them. I played under one of the greatest coaches, and he held everyone accountable. It takes 1-15 to win. When you isolate everyone, you can't win consistently. I may be a lot of things, but I'm not a bad teammate. My goal is to pass what I learned along. The young guys work. They show up. They don't deserve blame. If anything is questionable, it's the leadership.

Une photo publiée par Rajon Rondo (@rajonrondo) le

[/html]