Robert Covington, l’homme-clé de la réussite des Sixers ?

Robert Covington a un nom de lord britannique, mais c'est aussi et surtout l'un des joueurs essentiels du dispositif de Brett Brown pour ramener les Sixers au premier plan.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Robert Covington, l’homme-clé de la réussite des Sixers ?
Les Philadelphia Sixers s'apprêtent à débuter la saison avec une pression assez inédite. Pour la première fois depuis l'arrivée de Sam Hinkie à la tête de la franchise (repose en paix, l'Architecte), "Philly" n'est plus attendue comme le cancre de la classe. D'aucuns imaginent même le groupe de Brett Brown se mêler à la lutte pour les playoffs, nous par exemple. Il faut dire que l'attelage de jeunes talents donne envie de voir les Sixers revenir à un niveau plus conforme à l'histoire de la franchise. Joel Embiid, Markelle Fultz, Ben Simmons, Dario Saric... Autant de noms qui respirent le basket de demain et le divertissement. Pourtant, si la ville de l'amour fraternel dépasse les attentes cette saison, ce ne sera pas forcément uniquement grâce à ses petits prodiges. Dans le cinq de départ annoncé, on retrouve ainsi un certain Robert Covington en compagnie de Fultz, Redick (qui jouera les accompagnateurs dans cette joyeuse colonie de vacances), Simmons et Embiid. Le grand public connaît mal l'ailier au nom de lord britannique. Il faut dire que regarder les Sixers en action lorsque Joel Embiid n'était pas de la partie (donc 60% du temps) n'avait rien de très funky. Ceux qui ont tenu le coup ont tout de même pu voir que le joueur non-drafté passé par Tennessee State était un basketteur intéressant et un pion essentiel des plans à venir de Brett Brown. Le coach de Philadelphie a d'ailleurs défini Convington comme l'un de ses rares "shooteurs" lors de sa conférence de presse de rentrée. Jusqu'ici, le joueur de 26 ans n'avait toutefois affiché qu'à une seule reprise un pourcentage d'adresse à 3 points supérieur à la moyenne NBA. Une statistique à relativiser, puisque depuis son arrivée en 2014, Covington n'a jamais pu profiter de la présence d'un ou de plusieurs camarades capables de le servir dans des positions appréciables. Malgré ce déficit, on l'a tout de même vu shooter à 41.4% l'an dernier en position ouverte. Pas négligeable alors qu'un élément comme Ben Simmons, dont on a pu apprécier la faculté à créer des brèches et des positions de tir favorables, va enfin pouvoir jouer. Avec le recrutement de JJ Redick, les Sixers se sont également munis d'une autre vraie menace extérieure à même de "libérer" Robert Covington de la pression adverse. Durant cette pré-saison, on a vu ce dernier évoluer comme un poste 4 un peu stretch en attaque et comme un poste 3 en phase défensive. Un schéma parfait pour l'utiliser à plein régime avec Simmons en playmaker principal. Peu d'équipes, particulièrement dans la Conférence Est, ont ce qu'il faut en magasin pour gérer un ailier de 2,10m capable de shooter avec confiance. En défense, Covington est tout simplement épatant avec 3.2 defensive win shares l'an passé et une carte de membre du club des 4 seuls joueurs à avoir enregistré, en moyenne, au m oins 1,5 interceptions et 1 contre. Au sein d'un collectif qui visera le top 8 ou 10, il n'est même pas impossible de l'imaginer frapper à la porte d'une All-Defensive Team. Si Robert Covington parvient à shooter autour des 40% à 3 points tout en défendant le plomb comme il en a été capable jusque-là, Philadelphie ne devrait pas se porter trop mal.

Les stats de Robert Covington en NBA

Season Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3P% FTM FTA FT% OR DR Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2013-14 HOU 7 4:50 0.9 2.0 42.9 0.6 1.6 36.4 0.0 0.0 - 0.3 0.4 0.7 0.0 0.1 0.3 0.0 0.4 2.3
2014-15 PHI 70 27:57 4.3 10.8 39.6 2.4 6.4 37.4 2.5 3.1 82.0 0.9 3.6 4.5 1.5 1.8 1.4 0.4 2.7 13.5
2015-16 PHI 67 28:24 4.1 10.6 38.5 2.5 7.2 35.3 2.1 2.6 79.1 1.0 5.3 6.3 1.4 2.1 1.6 0.6 3.5 12.8
2016-17 PHI 67 31:40 4.4 10.9 39.9 2.0 6.1 33.3 2.1 2.6 82.2 1.4 5.1 6.5 1.5 2.0 1.9 1.0 3.0 12.9
Total - 211 28:30 4.1 10.5 39.3 2.3 6.4 35.4 2.2 2.7 81.2 1.1 4.5 5.6 1.4 1.9 1.6 0.7 3.0 12.7
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest