Robinson et Drummond envoient une pique à Anthony Davis

Les intérieurs de Kansas et UConn veulent que Davis joue le jeu des workouts.

Vincent RicardPar Vincent Ricard  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Robinson et Drummond envoient une pique à Anthony Davis
Le Draft Combine a donné l'occasion aux meilleurs prospects de se mettre en évidence devant les scouts NBA. Quasiment assuré d'être le premier choix de la Draft 2012, Anthony Davis a quant à lui préféré rester en civil. Venu se présenter devant les médias, l'intérieur de Kentucky a fiérement arboré un t-shirt sur lequel était inscrit « Check My Stats » (Regarde Mes Stats, nldr). Si les journalistes présents sur place n'ont eu le courage de questionner l'ailier sur la signification ces inscriptions, Thomas Robinson n'a pas hésité à balancer sur son adversaire direct.
« Si vous voulez regarder des stats, alors je serai facilement choisi en numéro. Si c'est ce que vous voulez faire », a déclaré l'intérieur de Kansas à Sports Illustrated. « Je devrais me procurer un de ces t-shirts. Je vais en prendre un qui dit 'Les chiffres ne mentent pas' ».
Une pique envoyée sur un ton plutôt humoristique, mais qui ne cache pas l'agacement de celui qui a été élu meilleur joueur universitaire de la saison 2011-12. Vice -champion avec Kansas, Robinson affichait 17.7 pts, 11.9 rbds de moyenne par match et devrait, sauf surprise, être drafté en seconde position. Mais le JayHawk n'est pas le seul à avoir taquiné Davis devant les médias au cours de cette semaine. Après avoir impressionné les scouts par ses qualités physiques, puisque son wingspan fait plus de 2.30 mètres (!!) alors qu'il ne mesure ''que'' 2.11 mètres, Andre Drummond a regretté l'absence de Davis.
« Je ne pense pas que ça se fera », a confessé Drummond à RealGM au sujet d'une éventuelle confrontation avec Davis avant la draft. « Pourtant j'aimerais que ça se produise ».
Annoncé dans le Top 5, l'intérieur d'UConn sait qu'un affrontement avec le phénomène de Kentucky avant la Draft pourrait lui permettre de grapiller quelques places au soir de la draft. Voire même de lui chiper la première place. De son côté, Anthony Davis se ménage et se met à l'abri de toute mauvaise surprise, comme ça avait pu être le cas pour Kevin Durant qui avait vu ses chances de se faire drafter en première position partir en fumée à la suite de très mauvais tests physiques.
Afficher les commentaires (26)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest