Les progrès de Royce O’Neale récompensés par le Jazz

Performant dans son rôle de '3 and D', l'ailier Royce O'Neale a trouvé un accord avec le Utah Jazz. Il a été prolongé pour 4 ans et 36 millions de dollars.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Les progrès de Royce O’Neale récompensés par le Jazz

Royce O'Neale n'est pas l'un des joueurs les plus en vue du Utah Jazz mais il reste l'un des membres importants de la rotation de Quin Snyder. Il est titulaire et dispose du cinquième plus gros temps de jeu de l'équipe avec 29 minutes passées en moyenne sur les parquets chaque soir. Il s'est affirmé à Salt Lake City. Une belle performance pour un joueur qui n'a même pas été drafté. Il est arrivé en NBA sur le tard, à 24 ans, en 2017. Trois ans après, ses dirigeants ont décidé de le conserver au sein de l'effectif et de l'intégrer au projet de l'organisation. O'Neale a donc signé hier une prolongation de contrat : 4 années de plus pour 36 millions de dollars. L'information a été rapportée par Adrian Wojnarowski.

"Resigner Royce sur le long terme était une priorité pour l'organisation", assure Dennis Lindsey, le GM du Jazz. "C'est un défenseur d'élite capable d'étirer le jeu avec son adresse. Nous avons le sentiment qu'il nous amène une polyvalence essentielle à notre succès."

C'est effectivement le prototype même du '3 and D'. Royce O'Neale est très efficace derrière l'arc (44% de réussite cette saison) et c'est le stoppeur extérieur du Jazz. Son volume de production, 6 points, 5 rebonds, n'est pas très élevé en apparence mais il apporte des deux côtés du terrain. Utah domine ses adversaires de plus de 9 points sur 100 possessions quand il est sur le terrain. Alors qu'à l'inverse, quand il est sur le banc, l'équipe mormone affiche un différentiel négatif de -3,3.

O'Neale serait devenu free agent protégé cet été s'il n'avait pas été resigné en cours de saison.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest