« Rouillés » en première période, les San Antonio Spurs ont accéléré en deuxième

Arrivés plus frais mais en manque de rythme, les San Antonio Spurs ont été menés la majorité de la rencontre avant d'accélérer la cadence en fin de match.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
« Rouillés » en première période, les San Antonio Spurs ont accéléré en deuxième
Ils regardaient les matches chacun chez soi, s'entraînaient pour garder la forme, se chamaillaient après les practices et surtout s'ennuyaient à mourir. Après le sweep infligé aux Memphis Grizzlies en finales de Conférence, les joueurs des San Antonio Spurs commençaient à trouver le temps long comme le confiaient Tony Parker et Manu Ginobili plus tôt dans la semaine. Le Français avait d'ailleurs prévenu :
"On sera un peu rouillé en première période et après on retrouvera notre rythme."
Le leader des San Antonio Spurs a une nouvelle fois vu juste. Cette nuit, le Miami Heat a dominé la première partie de la rencontre, sans jamais prendre le large, il est vrai. Avec trois points d'avance à domicile à la pause, les coéquipiers de LeBron James ont débuté la finale sur de bons rails. Fidèles à leurs habitudes, les joueurs de Gregg Popovich ont alors passé la vitesse supérieure au retour des vestiaires. Impériaux en défense dans le quatrième QT, les Texans ont su prendre l'avantage dans les moments importants.
"Le quatrième QT a fait la différence", expliquait LeBron James à Yahoo ! Sports. "Je pouvais le voir sur le visage de nos gars... On a joué du bon basket par moment dans le dernier quart mais nous avons fait des erreurs mentales. Il n'y que quelques équipes contre lesquelles vous ne devez pas faire d'erreur dans le quatrième QT et San Antonio est la première d'entre elles."
Limité à 36 points après la pause, le Miami Heat n'a pas franchi la barre des 90 points. Les joueurs d'Erik Spoelstra affichent un bilan de 5 victoires et 9 défaites dans ces conditions.
"On a juste essayé de les contenir", raconte Tony Parker, héroïque avec 10 points inscrits dans cette période. "On les a forcés à prendre des tirs extérieurs."
Efficace derrière l'arc en première période, le Heat a été catastrophique en deuxième avec un 2/10 qui pèse lourd au moment de faire les comptes. Chris Bosh a bénéficié d'un système le libérant à trois-points, en vain. LBJ a tenté sa chance sans conclure et Mario Chalmers s'est complètement troué. C'était prévisible, l'adresse extérieure de Miami jouera un grand rôle dans la série. En revanche, si les San Antonio Spurs paraissaient en manque de rythme en début de match, leurs homologues semblaient bien fatigués par les forces laissées dans la bataille face aux Pacers :
"On avait des airs d'une équipe qui sort d'un septième match", rappelait Dwyane Wade.
Les San Antonio Spurs s'attendent à une toute autre équipe de Miami pour le prochain match. Mais Tony Parker et ses coéquipiers ont donc déjà retrouvé leur rythme... vivement le Game 2 !
Afficher les commentaires (16)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest