Sans pitié, les Spurs ridiculisent les Grizzlies

Pour la deuxième fois de suite, les San Antonio Spurs ont atomisé la défense des Memphis Grizzlies. Le sweep semble inévitable.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Sans pitié, les Spurs ridiculisent les Grizzlies
Lors du premier match entre les Memphis Grizzlies et les San Antonio Spurs, il y a deux jours, Lance Stephenson était devenu fou après avoir tenté en vain de se démarquer tout en subissant la pression constante de Kawhi Leonard. Cette scène est peut-être à l'image de la série. Les Grizzlies ont beau essayé de défendre leur peau, l'ours semble déjà vendu sur le marché. Et pour pas cher. Difficile de lutter avec l'une des meilleures défenses de l'histoire lorsqu'une équipe - de base axée elle-aussi sur la défense - est privée de ses talents offensifs les plus prolifiques. Memphis subit. Ce fut encore le cas hier. Les joueurs de Dave Joerger n'ont pas dépassé la barre des 18 points inscrits sur un QT à trois reprises. Que ce soit les titulaires ou les remplaçants des Texans sur le parquet n'y change rien. Ils sont sans solution. Distancés dès le début du match, enfoncés après une trentaine de minutes. 32% de réussite aux tirs sur l'ensemble du match pour les Grizzlies. Zach Randolph (5/17) n'a jamais trouvé son rythme face à LaMarcus Aldridge. Tony Allen (12 points) a terminé meilleur marqueur de son équipe et ça en est presque comique quand on sait que le pitbull est loin d'être une foudre de guerre en attaque. La marque était aussi équilibrée du côté des San Antonio Spurs. Patty Mills a inscrit 16 points en sortie de banc, Leonard termine avec 13 pions et Kevin Martin en a ajouté 10. Les éperons mènent désormais 2-0 sans jamais avoir été inquiété. Ils peuvent plier la série à Memphis lors des deux prochains matches.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest