Scottie Pippen ne croit pas du tout au nouveau coach des Bulls

Billy Donovan n'a pas beaucoup de crédit aux yeux de Scottie Pippen, qui n'a pas compris le choix des Chicago Bulls de lui donner les clés.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Scottie Pippen ne croit pas du tout au nouveau coach des Bulls

Les Chicago Bulls ont chamboulé leur organigramme ces dernières semaines. Exit le tandem indécrottable Gar Forman-John Paxson, et bienvenue à la doublette Arturas Karnisovas-Marc Eversley. Le coach a également changé, puisque Jim Boylen n'est plus à la tête du groupe, comme de nombreux fans l'espéraient. Il y a quelques jours, peu après la fin de son contrat avec Oklahoma City, Billy Donovan a ainsi été nommé pour tenter de remettre Chicago sur la carte de la Conférence Est et de la NBA tout court. Tous ces changements n'ont pas vraiment fait décoller Scottie Pippen au plafond.

Devenu consultant sur ESPN, l'ancien conseiller de la famille Reinsdorf, propriétaire de la franchise, et légende locale, a expliqué que le choix de Billy Donovan en particulier le laissait un peu perplexe.

Les Bulls ont eu peur que Zach LaVine et Jim Boylen se battent

"Ce que les Bulls ont fait ne m'a pas impressionné. Je ne pense pas qu'ils aient fait de changements assez drastiques pour modifier l'identité de l'équipe. Ce n'est que mon opinion.

J'apprécie Billy Donovan en tant que personne, mais je ne crois pas qu'il ait prouvé quoi que ce soit en NBA qui mérite que Chicago, une équipe qui a besoin d'une vraie aide pour remonter, n'investisse sur lui. Les Bulls sont une équipe qui est en difficulté depuis vraiment longtemps", a expliqué Scottie Pippen chez Forbes cette semaine.

Et Scottie Pippen d'en rajouter une couche sur la question Donovan.

"Je ne vois pas la plus-value qu'il apporte aux Bulls. C'est un coach et il va travailler, mais il y en a plein d'autres dans la nature. Il n'a pas fait quelque chose d'assez spécial avec OKC pour justifier une seconde chance selon moi".

Des mots un peu durs quand on repense à la superbe dernière saison de son contrat avec le Thunder. Si on peut remettre en question ses performances à l'époque où il avait dans son équipe Kevin Durant, Russell Westbrook ou Paul George, cet exercice 2019-2020, achevé par une élimination au 1er tour contre Houston après 7 matches, est un bel accomplissement.

Quant à savoir s'il saura relever les Bulls, on peut peut-être quand même lui accorder le bénéfice du doute pendant quelques mois.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest