118 TOR
112 MIL

« Air Congo » sur la liste noire ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Serge Ibaka a été si pénalisant pour les Raptors dans le game 2 perdu contre Cleveland que Dwane Casey a dû limiter son temps de jeu...

Serge Ibaka n'a joué que 12 minutes dans le game 2 contre Cleveland. Pas pour un problème de fautes ou à cause d'une quelconque blessure. Ni parce que son physique ou son âge ne lui permettent pas de tenir plus. Ibaka a 29 ans et devrait se trouver aujourd'hui au top de sa carrière. Lorsqu'il était l'une des pierres angulaires du Thunder avant le démantèlement du quatuor formé avec Kevin Durant, Russell Westbrook et James Harden, on imaginait qu'à l'approche de la trentaine, le Congolais serait plus que jamais une force importante dans cette ligue. Voilà quatre ans - et une troisième sélection dans la All-NBA Defensive Team - que l'international espagnol stagne.

Son impuissance à briller dans les moments importants s'est manifestée dans ce match. Cela avait déjà été le cas dans le game 1 (9 points, 2 rebonds et un faible impact global). Les Raptors avaient un besoin vital que l'Ibaka d'OKC, avec la faculté d'étirer le jeu en plus, ressorte du placard. Qu'il claque un ou deux contres pour booster psychologiquement son équipe. Ou rentre deux ou trois shoots bien sentis pour aider son backcourt surmené. Serge Ibaka n'a rentré aucun de ses 5 tirs et a pris le bouillon au poste face à Kevin Love, pourtant plus habitué à évoluer dans ce registre. Casey a tiré des conclusions rapides et impitoyables de ce qu'il a vu. Le temps de jeu de "Air Congo" a été partagé entre Pascal Siakam et CJ Miles. Pas avec beaucoup plus de réussite pour le moment, mais les choses pourraient changer.

Serge Ibaka hors du cinq ?

Menés 2 à 0 avant de se rendre dans l'Ohio pour éviter le sweep, les Raptors vont sans doute revoir leurs plans. Cela peut parfaitement impliquer une relégation au second plan pour Serge Ibaka. Une configuration encore impensable il y a quelques semaines, lorsque la franchise canadienne rayonnait avec ce fonctionnement.

Si le fiasco se poursuit avec une élimination sèche contre LeBron James et son équipe pour la énième fois, l'avenir de Serge Ibaka à Toronto sera à mettre entre parenthèses. A 20 millions de dollars la saison, il faudra se poser la question de la pertinence de le conserver jusqu'en 2020.

Les stats de Serge Ibaka vs Cleveland

DateOppScoreTypeMinFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%ORDRRebAstTOStlBlkPFPts
May 4CLEPost12:12050.0010.022100.0336110002
May 2CLEPost28:303837.5030.033100.0112210019