Pourquoi Shaq se trompe en pensant que ses Lakers auraient explosé les Warriors

Pourquoi Shaq se trompe en pensant que ses Lakers auraient explosé les Warriors

Shaquille O'Neal est persuadé que ses Lakers battraient aisément les Warriors de Stephen Curry et Kevin Durant. Peut-être. Mais son raisonnement ne tient pas la route.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Comparaison de deux équipes légendaires qui n’évoluaient pas à la même époque, acte 1245. Cette fois-ci, les Los Angeles Lakers 2000-2002 opposés aux Golden State Warriors 2016-2019. Shaquille O’Neal tient absolument à s’exprimer sur ce débat. Enfin, pour lui, il n’y a pas de débat justement. Ses Angelenos l’emporteraient sans même froncer les sourcils.

« J’ai beaucoup de mal à croire qu’une équipe avec le meilleur coach de tous les temps, Phil Jackson, plus Kobe Bryant et moi serait mis en difficulté par le gang de Steve Kerr », confie le pivot Hall Of Famer avant de détailler son argumentaire :

« Kobe prend Steph [Curry] et le domine. Derek [Fisher] fait de Klay [Thompson] sa victime. Rick [Fox] aurait fait sortir Draymond [Green] pour six fautes en une mi-temps. Horace [Grant] aurait fait ses trucs habituels avec KD mais soyons honnête : KD est une bête on ne peut pas faire grand-chose contre lui. Ensuite j’aurais rappelé à Zaza Pachulia pourquoi je suis un Hall Of Famer et pas lui. »

Bon. Déjà, on peut tout à fait penser que les Lakers prendraient effectivement le dessus lors de ce match-up purement hypothétique. En effet, L.A. en 2001, affichait une escouade incroyable et quasiment invincible (une seule défaite sur l’ensemble des playoffs). Peu de joueurs ont dominé la NBA comme Shaquille O’Neal. Alors en plus avec Kobe Bryant à ses côtés… extraordinaire.

Shaquille O'Neal fait pencher la balance en faveur des Lakers...

Shaquille O'Neal kobe bryant

Mais maintenant, concentrons-nous sur son point de vue. Le raisonnement nous chagrine. Nous gêne. Déjà parce que le basket ne se résume pas à une série de duels en opposition. Ça ne suffit pas à tout expliquer. Ça ne prend pas en compte le mouvement et évidemment le collectif. Qui était d’ailleurs le point fort de ces deux formations. Mais OK, soit. Rentrons dans le jeu du Shaq. Même là, il y a des incohérences.

Kobe aurait effectivement pu limiter Stephen Curry en défense. Mais il ne l’aurait pas écrasé. C’est un sérieux manque de considération du talent du meneur des Warriors. Son adresse, sa vivacité… n’importe quel défenseur aurait souffert sur une série contre Steph. Et même le « Black Mamba ». Maintenant, prenons le problème dans l’autre sens : Klay Thompson se serait coltiné Bryant en défense. Et il l’aurait aussi ralenti. Parce que oui, il est l’un des meilleurs défenseurs de la NBA.

Les stats hallucinantes de Shaq en finales lors du « Three Peat » des Lakers

Penser que Derek Fisher aurait à ce point posé problème à Klay, beaucoup plus grand, est une aberration. Draymond Green ne perdrait pas forcément son duel contre Rick Fox. Il est plus agile et plus combatif. Surtout, il aurait essentiellement évolué en pivot. Comment O’Neal – pas forcément efficace en défense sur pick-and-roll pour ne pas dire mauvais – aurait fait pour chasser Green ou Andre Iguodala loin du cercle ?

... Mais Kevin Durant peut faire la différence pour les Warriors

Klay Thompson Kevin Durant Golden State Warriors

Alors, évidemment, le pivot massif serait beaucoup, beaucoup, beaucoup plus fort de l’autre côté du parquet. Mais deux points valent moins que trois. Et les Warriors auraient allumé les Lakers dans tous les sens.

Enfin, il y a Kevin Durant. La planète basket n’a pas arrêté de pleurnicher – pas forcément à tort – après sa signature à Oakland. Le monde s’est plaint d’une équipe invincible qui déséquilibrait la ligue. Et voilà maintenant que des légendes du jeu n’ont font croire que les Warriors n’étaient pas si brillants ? Shaquille O’Neal est quand même allé jusqu’à dire que les Dubs n’auraient même pas été candidats au titre à son époque ! C’est n’importe quoi !

Durant aurait dominé n’importe quel duel et il aurait mis en grandes difficultés la défense californienne. Même avec Fox ou Bryant sur lui. Les Lakers sont peut-être plus forts. Grâce à la puissance de Shaq. Mais il y a débat –un débat sans réponse de toute façon. Ça n’aurait certainement pas tourné au massacre.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest