Spencer Dinwiddie se rêve GM des Bulls avec Anthony Davis

Spencer Dinwiddie a imaginé un plan d'attaque pour les Chicago Bulls, au cas où ces derniers voudraient faire appel à lui pour redresser la franchise.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage
Spencer Dinwiddie se rêve GM des Bulls avec Anthony Davis

Spencer Dinwiddie est un original. Le meneur des Brooklyn Nets l'a prouvé à nouveau cette semaine, en réagissant à la rumeur de l'arrivée imminente d'un nouveau patron sportif aux Chicago Bulls, son ancienne franchise. Sur Twitter, Dinwiddie s'est imaginé en tant que GM des Bulls, en détaillant sa stratégie un poil ambitieuse et en s'incluant évidemment dans les transactions. La voici de A à Z. Ne vous étonnez pas si tout est axé autour d'Anthony Davis et de... lui-même.

"D'abord, on doit trader Satoransky contre Spencer Dinwiddie et me nommer General Manager. Il faut qu'il y ait un pick dans la transaction parce que Dinwiddie score à la pelle. Ensuite, j'appelle Rich Paul et j'accepte de signer avec Klutch au max s'il me ramène Anthony Davis à Chicago. On pourrait faire Thad Young, Felicio, Wendell Carter et un 1er tour ? Maintenant, j'ai mon backcourt Dinwiddie-LaVine et Lauri Markkanen et AD à l'intérieur, sans parler de mon autre arrière Coby White (je suis fan). C'est un cinq solide, mais il manque des défenseurs sur l'aile et un poste cinq athlétique pour améliorer la rotation".

"Pour les six remplaçants, je garde les chouchous des fans, Blakeney, Shaquille Harrison, Hutchison et Gafford, plus deux vétérans comme Jared Dudley pour l'alchimie. Pour compléter ma rotation, je cherche un joueur comme Moe Harkless ou Covington pour être mon plus grand défenseur à l'aile. Pour libérer de l'argent pour Harkless, j'envoie Arcidiacono, Kornet de l'argent et un autre contrat. Il me faut ensuite un autre vétéran en 3 and D comme Terrence Ross ou Marcus Morris pour la dureté. Peut-être que Morris peut me faire une réduc si on a des chances de jouer le titre. Puisque j'ai un lottery pick dans le top 8, je me fais conseiller pour drafter un ailier 3 and D qui peut aussi défendre sur des meneurs".

"Enfin, il me faut un grand. Peut-être que je trade Otto Porter contre Andre Drummond qui ont des player options avec un asset pour faciliter le deal. Le plus important, ensuite, c'est d'être dans une communication transparente avec Anthony Davis. C'est lui qui prend les décisions en coulisses. Mes quatre meilleurs joueurs ont une moyenne d'âge de 26 ans, ça nous laisse une fenêtre de tir de cinq ans. Si AD veut plus de vétérans, on ajuste et on fait tapis. On collabore aussi ensemble pour choisir le coach".

Pour résumer la pensée dinwiddiesque, les Chicago Bulls se retrouveraient avec le cinq suivant :

- Spencer Dinwiddie - PG

- Zach LaVine - SG

- Marcus Morris - SF

- Anthony Davis - PF

- Andre Drummond - C

Pour vous, ça peut jouer le titre à l'Est ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest