Stephen Curry se voit « quelque part dans le top 10 des meneurs NBA »

Stephen Curry a expliqué qu'il y avait trop de critères à prendre en compte pour établir un classement des 10 meilleurs joueurs à son poste.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephen Curry se voit « quelque part dans le top 10 des meneurs NBA »
Auteur de sa saison la plus aboutie depuis son arrivée en NBA, Stephen Curry a pu enfin passer un été tranquille, loin de ses soucis de cheville. Alors que l'on approche doucement de la reprise de l'entraînement collectif du côté d'Oakland, le meneur des Warriors a accordé un entretien au San Jose Mercury News. Et quand on lui demande où il se placerait parmi les dix meilleurs meneurs de jeu de la ligue, il préfère la jouer modeste.
« Quelque part là-dedans (dans le Top 10 NDLR). Ce n’est pas important. Y a-t-il vraiment un écart ? Entre le 10ème et le premier, est-il vraiment nécessaire de se dire : « Aaaah, j’aurais voulu être plus haut » ? Cela ne fait aucune différence. Quand vous êtes dans ce groupe, vous devez jouer chaque soir comme si vous étiez le meilleur. Après, c’est à celui qui sera le plus régulier. »
Et même si les observateurs le placeraient dans les cinq premiers, Stephen Curry estime de son côté qu'il y a trop de facteurs à prendre en compte pour établir un classement précis. D'après lui, seul Chris Paul sort vraiment du lot et peut prétendre à se classer au moins dans les deux premiers.
« Je ne sais pas sur quoi c’est basé. Chaque joueur joue différemment. Tout le monde à un rôle différent […] La seule chose dont je suis certain, c’est que Chris Paul est dans les deux premiers quel que soit le critère. D’un point de vue athlétique, je ne suis pas dans le top 10. »
Lucide, il sait qu'il doit désormais progresser en défense pour devenir un joueur plus complet ainsi se classer parmi les tout meilleurs. Mais pas question pour lui d'en faire une obsession.
« Cela ne m’inquiète pas vraiment. Je sais que j’en suis capable. Je l’ai déjà prouvé. Je ne suis pas passif du tout end défense. Enfin, je ne pense pas l’être. »
Après une saison réussie, les Warriors seront attendus au tournant cette année. Eliminé avec les honneurs contre les Spurs au deuxième tour des playoffs, les Californiens ne bénéficieront plus de l'effet de surprise. Stephen Curry espère maintenant installer les siens de manière durable dans les candidats aux playoffs. Il vise donc logiquement un meilleur bilan que les 47 victoires remportées en 2012-2013.
« Je dirais 50 victoires. Je ne sais pas comment ça va se passer pour nous mais je suis sûr que nous serons une équipe qui jouera les playoffs. Et nous attaquerons les playoffs comme nous l’avons fait l’an dernier. »  
   
Afficher les commentaires (32)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest