Steve Kerr : « Je n’ai jamais été dans une équipe qui avait autant besoin d’un break »

Steve Kerr, qui vit sa 4e saison en tant que coach des Warriors, espère que cette pause du All-Star Weekend sera régénératrice pour son équipe.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr : « Je n’ai jamais été dans une équipe qui avait autant besoin d’un break »
Que ce soit avec les Bulls comme joueur, à Phoenix en tant que GM ou aux Warriors au coaching, Steve Kerr a comme on pourrait dire de la bouteille dans le petit monde de la NBA. On peut même dire qu'il a connu la même suprématie avec Chicago entre 96 et 98 qu'avec Golden State depuis quatre ans. Des équipes qui vont jusqu'aux Finals et qui empilent les titres. Mais cette dynastie a un prix, gérer sans cesse son physique mais également sa volonté. Si les Warriors veulent remporter leur troisième titre en quatre saisons, ces deux aspects vont devoir être surveillés avec attention. En tout cas, cette trêve du All-Star Weekend, les Dubs en avaient plus besoin que personne.

"Je n'ai jamais été dans une équipe, que ce soit en tant que joueur, coach ou GM, qui avait le plus besoin d'un break. Je n'ai jamais ressenti cette situation où j'ai senti qu'il était nécessaire qu'il fallait partir un peu", avance-t-il avant de comparer cette situation à celle de ses Bulls. "96 était une équipe à 72 victoires. 97, nous avons repris là où nous nous étions arrêtés avec 69 victoires et même s'il y a eu des blessures, il n'y avait pas la sensation de se prendre un mur. Ça s'est produit en 98. Vous pouvez le sentir, c'est exactement ce dont je parle (sur la situation actuelle des Warriors), vous pouvez perdre l'objectif, l'élan."

Depuis quelques semaines, Stephen Curry et cie traversent une période plus délicate avec la perte de la première place à l'Ouest, et Steve Kerr avait déjà avancé que ses joueurs étaient cramés, tant physiquement que psychologiquement. Ce discours montre, et c'est bien la première fois, quelques signes d'inquiétude en interne. En 98, Chicago avait réussi le dernier three-peat de l'ère Jordan, 2018 sonnera-t-il la même fin pour les Warriors ?
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest