126 NYK
107 ATL
116 TOR
104 CLE
112 HOU
131 NOP
112 CHA
113 MIL
103 DET
100 BKN
111 IND
83 MEM
104 ORL
101 MIA
112 SAS
108 MIN
117 SAC
123 UTA
98 LAC
107 DEN
121 PHO
100 DAL

Steve Kerr refuse de comparer ses Warriors aux Bulls 98

BasketSessionPar BasketSession Publié

Autrement dit, Steve Kerr ne veut pas qualifier cette saison de "dernière danse" pour les Golden State Warriors, trois fois sacrés en quatre ans.

Toute dynastie a un début et une fin. La question pour les Golden State Warriors, au sommet depuis 2015, est de savoir quand leur chevauchée historique arrivera à son terme. Peut-être en 2019, après avoir fait le triplé et décroché un quatrième titre en cinq ans. Kevin Durant, Klay Thompson et DeMarcus Cousins seront alors free agents. Une situation qui peut sembler similaire aux glorieux Chicago Bulls avant l'exercice 1997-1998, quand la plupart des cadres de l'effectif arrivait en fin de contrat. Steve Kerr, qui a pris part aux deux épopées, réfute la comparaison.

"Une dernière danse ? J'espère que ce n'est pas notre dernière danse, non. Je pense que la différence avec 98 c'est qu'à l'époque nous allions tous être free agents et nous savions tous que nous allions partir, Phil Jackson y compris. Nous ne sommes pas dans la même position là. Nous avons plusieurs futurs free agents mais nous ne voyons pas la saison comme une dernière danse", confie le coach des Dubs.

Les Warriors vont devoir une nouvelle fois puiser dans leurs ressources mentales pour trouver la motivation d'aller chercher un nouveau titre. Ils sont évidemment les grands favoris à leur propre succession cette saison.