Steve Nash, le nouveau scoreur des Lakers ?

Avec le nouvel équilibre que les Lakers sont en train de trouver, Steve Nash doit apprendre à penser à shooter avant de passer.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Steve Nash, le nouveau scoreur des Lakers ?
Décidément, c’est vraiment la quatrième dimension les Los Angeles Lakers cette année. Oubliez vos repères, la logique ou le bon sens, rien de ce qu’on pensait établi n’a plus lieu ici. Une brochette de futurs Hall-of-Famers se fait étriller par les Raptors, Kobe Bryant devient un passeur, Pau Gasol est le remplaçant d’Earl Clarke, Dwight Howard n’arrive plus à défendre et Steve Nash doit penser à scorer plutôt qu’à passer pour que tout fonctionne. Ça a l’air fou, mais c’est pourtant bien là qu’en sont aujourd’hui les Angelenos. Sur les deux derniers matches des Lakers, Kobe Bryant tourne presque à un triple-double en moyenne (17,5 pts, 9 rbds et 14 pds) et Steve Nash a pris plus de trois fois plus de tirs (22) qu’il n’a fait de passes (7) ! Mais où va le monde ma brave dame ? Il va vers les playoffs, répondrait sans doute Nash.
« Je veux faire tout ce qu’il faut pour aider l’équipe », explique-t-il au Los Angeles Times.
Peu lui importe, vraiment, puisque de toutes les stars de Los Angeles, il est probablement la plus malléable ou tout du moins celle qui peut le plus facilement changer son jeu pour accommoder celui des autres. Un comble quand on y pense, puisque quand Kobe Bryant avait un pivot aussi dominateur que Shaquille O’Neal à ses côtés, il préférait forcer des tirs que de lui donner la balle, et maintenant qu’il a l’un des meilleurs meneurs créateurs de sa génération pour lui faciliter la vie, il préfère prendre son rôle que d’accepter de devenir un « simple » finisseur… Mais encore une fois, Steve Nash, lui, s’en fout royalement.
« Il va juste jouer au basket », affirme Jeff Van Gundy. « S’il est ouvert, il prendra les tirs et s’il y a quelqu’un sur lui, il fera la bonne passe. Il a une perspective unique en son genre. Je pense qu’il est prêt à faire tout ce qu’il faudra pour essayer de les aider à gagner. »
L’avantage pour les Lakers quand Steve Nash évolue dans un rôle de deuxième arrière, c’est qu’il a une capacité à sanctionner les défenses grâce à son adresse dans les situations de « catch and shoot » que n’a pas Kobe Bryant. Lorsque Kobe se démarque, c’est pour pouvoir jouer le un contre un, rarement pour dégainer directement.
« Steve est l’un des meilleurs shooteurs de l’histoire », note d’ailleurs Kobe Bryant. « C’est un mec que tu ne peux pas laisser seul. Si les défenses l’oublient, que Dieu les protège. »
Il faut dire que les stats offensive en carrière de Steve Nash (49,1% de réussite aux tirs dont 42,8% à trois-points) sont effectivement impressionnante et peuvent donner du sens à ce renversement des rôles pour le moins étonnant…  

Les stats de Steve Nash cette saison et sur les deux derniers matches

STEVE NASH SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 LAL 20 20 33.3 0.515 0.420 0.970 0.6 2.0 2.6 8.1 0.8 0.1 2.8 1.2 11.4
Career 1172 1013 31.4 0.491 0.428 0.904 0.5 2.5 3.0 8.6 0.8 0.1 2.9 1.6 14.4
LAST TWO GAMES
Date Opponent Result MIN FGM-A 3PM-A FTM-A OFF DEF REB AST STL BLK TO PF PTS
Season
Jan 27 vs. OKC W 105 - 96 36 6 - 11 2 - 4 3 - 3 0 2 2 5 0 0 1 2 17
Jan 25 vs. UTA W 102 - 84 30 6 - 11 1 - 2 2 - 2 0 0 0 2 0 0 3 0 15
Afficher les commentaires (17)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest