Le Thunder, un plan pour faire déjouer LeBron et les Lakers

Le Thunder, un plan pour faire déjouer LeBron et les Lakers

Avec une défense solide sur LeBron James et Anthony Davis, le Thunder a triomphé assez nettement des Lakers cette nuit (105-86).

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Encore un soir sans pour les Los Angeles Lakers. Pour une nouvelle défaite, plutôt sévère : un écart de 19 points en faveur du Thunder d’Oklahoma City (105-86). Les Californiens alternent le bon et le moins bon depuis leur arrivée dans la bulle de Disney. Ils ont validé leur statut de tête de série à l’Ouest, une première depuis 2010. Ils ont pris le dessus sur les Los Angeles Clippers en ouverture. Mais ils ont aussi été balayés par les Toronto Raptors et donc par le Thunder cette nuit.

Avec un point commun entre ces deux défaites : une adresse catastrophique. 35% de réussite aux tirs et un vilain 5 sur 37 derrière l’arc. Mais même si les shooteurs des Lakers n’ont pas trouvé leur cible, il faut aussi donner du crédit à l’excellente défense d’OKC sur cette partie.

Chris Paul (21 pts) et ses coéquipiers ont notamment su éteindre les deux superstars adverses. 9 points à 3 sur 11 pour un Anthony Davis qui sortait d’une perf’ à 42 pions et 19 unités pour un LeBron James moins en dedans depuis la reprise.

« On a juste essayé de se tenir au plan de jeu », confiait CP3. « Nous avons essayé autant que possible d’empêcher ces gars-là de se rendre sur la ligne des lancers-francs. On a essayé de faire un mur devant LeBron à chaque fois qu’il poussait le tempo. Juste leur rendre la vie difficile. »

Ce mur en question était constitué de plusieurs couches. Paul, toujours tenace sur l’homme, mais aussi Andre Roberson et le surprenant Luguentz Dort. Ce dernier a mis la pression au King sur plusieurs possessions.

« Je suivais juste la stratégie. Je fais ce que les coaches me demandent », racontait l’intéressé.

James a ainsi été limité à 7 sur 19 aux tirs. Il a aussi délivré seulement 4 passes décisives, lui qui mène la ligue dans cette catégorie.

« Lu est un animal. Il va beaucoup aider en playoffs », témoignait Steven Adams. « Mais ce n’était pas que Lu. Tous ceux qui ont défendu sur LeBron ont fait du bon boulot. Comme Dre [Andre Roberson]. Dre a essayé de lui mettre beaucoup de pression. »

Le plan de Billy Donovan, favori pour être nommé COY, a donc fonctionné. Les Lakers n’aiment pas subir la pression et ils ont tendance à bafouiller leur basket quand ils font face à un défi physique. Encore faut-il avoir les armes pour le faire. Avec autant d’atouts défensifs, et Paul à la baguette, le Thunder peut poser des problèmes à toutes les équipes.

D’ailleurs, la franchise continue de surprendre. Sa victoire lui permet de récupérer la cinquième place de la Conférence Ouest. Oklahoma City possède le même bilan que Houston mais avec l’avantage dans la série. Même la quatrième place est encore jouable.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest